Les Filles du Web

Cinéma

Étreintes brisées: un concentré du génie d’Almodóvar

Etreintes briséesUn film comme on aimerait en voir plus souvent, voilà ce que nous offre Pedro Almodóvar avec Etreintes brisées, ode à un amour perdu.

Lors d’un terrible accident, Mateo perd non seulement la vue, mais aussi la femme de sa vie, Lena. Condamné à vivre en aveugle, il ne peut plus réaliser de films et prend alors son nom de plume, Harry Caine, préférant ainsi croire que Mateo est mort avec Lena (Penelope Cruz). Pendant quatorze ans, il vit et écrit des scénarios comme un autre homme, qui a oublié, qui ne s’est jamais posé de questions et qui ne veut pas se souvenir. Pourtant, le passé revient lorsque le premier amant de Lena, Ernesto Martel, meurt et que le fils de celui-ci réapparaît. Les questions sans réponse se soulèvent alors. Diego, le fils de l’amie et impresario de Mateo, veut reconstruire ce passé qui réside dans des photos déchirées. On repart alors quatorze ans auparavant, sur le tournage du film Filles et Valises, où Mateo et Lena se sont rencontrés.

Flash-back, mise en abîme, jeu de l’image avec les gros plans, ce film est un concentré de techniques cinématographiques, parfaitement coordonnées avec l’histoire: amour obsessionnel d’Ernesto pour Lena, amour passionnée de Mateo pour Lena, jalousie, trahison, culpabilité et lutte contre la fatalité. On se prend au jeu des personnages, qui s’articulent autour de la figure de Lena. Elle est toujours là, à travers les souvenirs, les photos, le film; et c’est ce fantôme du passé qui vient réveiller les vieux souvenirs de Mateo. C’est l’histoire d’un amour mais aussi d’un film inachevé dont une part de mystère est resté dans l’ombre.

Ce nouveau chef d’oeuvre de Pedro Almodóvar est comme un puzzle de photos déchirées qu’il prend le temps de reconstruire morceau par morceau.

Si vous n’êtes pas encore allé le voir, précipitez-vous! C’est le moment de se faire plaisir. Le film est en V.O. sous-titrée, mais cela ne gâche en rien le plaisir. Toujours diffusé dans les salles, ce film est une soirée inoubliable à lui tout seul!

L’âge de glace 3

L'âge de glace 3 Je l’ai vu pour vous cette semaine les nénettes : L’âge de glace 3: Le temps des dinosaures
Voici (*du moins d’après MOI) de bonnes raisons de dire que ce troisième volet ne sert pas à rien!

 

Parce que quoi qu’il arrive, même si c’est le numéro 3, ce film reste vraiment mythique.

Depuis la sortie du premier, L’âge de glace plaît aux petits et aux grands. C’est normal: c’est à la fois drôle, bien fait, émouvant et riche en découvertes! Et puis, comment résister à l’envie de voir les nouvelles histoires de la plus belle bande d’amis d’animaux !Sourire

Parce que SID est vraiment trop rigolo!

On aimerait tous avoir un ami à « la façon de SID ». Un humour décalé, une voix méga unique, même si, il faut bien le dire, il attire les ennuis. Moi qui me plains régulièrement « si y’a une connerie à faire, elle est pour moi » je me dis que finalement, y’a pire!!!
Durant les 3 volets de « L’âge de glace », SID aura eu les répliques les plus mythiques, celles que l’on oublie pas et qu’on ressort à l’occasion!

L’idée des dinosaures était une étape obligatoire !

Quand on parle d’âge de glace, on fait obligatoirement le rapport avec les dinosaures, les hommes préhistoriques …
SID et ses amis s’embarquent donc dans un nouveau monde étrange et mystérieux, non peuplé de paresseux mais de dinosaures!!!

Manny va être papa !

Souvenez-vous: dans L’âge de glace 2, celui-ci rencontre Ellie, un mammouth dont il tombe fou amoureux!
Aujourd’hui, Ellie attend un bébé mammouth !!! Comment notre très cher Manny se prépare-t-il à l’heureux évènement?
… La suite au ciné !!!!

Kate Winslet: une actrice oscarisée

Le LiseurEnfin un Oscar! Toujours nominée, jamais gagnante, Kate Winslet a finalement reçu l’Oscar de la meilleure actrice des mains de la lauréate précédente, Marion Cotillard, en février 2009, pour son interprétation d’Hanna Schmitz dans Le Liseur.

Après ses rôles phares dans Titanic (dans le rôle de Rose DeWitt Bukater), Neverland, ou encore plus récemment, Les Noces Rebelles, elle s’impose enfin dans ce film sombre et tourmenté : Le Liseur.
Réalisée par Stephen Daldry, cette adaptation du roman du même nom, écrit par Bernard Schlinck, propulse Kate dans un rôle bouleversant, qu’elle joue avec un talent désarmant.

L’histoire: un jeune adolescent tombe passionnément amoureux d’une femme, de vingt ans son aînée. Le début se déroule dans un style amour de vacances, où Hanna Schmitz prend un réel plaisir à écouter lire son jeune amant qui, sous forme de voix off et interprété par Ralph Fiennes (Voldemort dans Harry Potter), raconte également les évènements du film. Mais, notre belle héroïne cache un lourd secret: elle se retrouve accusée plus tard de crimes nazis dans l’Allemagne de l’après-guerre.

Frisson, passion, horreur, retour introspectif sur les barbaries nazies, ce film est assurément une production de haut niveau théâtral. On se prend au jeu des acteurs, aux sentiments passionnels qui lient Hanna et son amant, et aux sentiments de Kate, qui oscille entre femme aimante et fragile, et monstre accusée de crimes abominables.

Entre Kate Winslet et Ralph Fiennes, cette oeuvre du 7° art promet déjà un grand succès. Film actuellement à l’affiche, ne le manquez surtout pas!

Le nouveau Harry Potter: c’est comment ?

Suis allée (*exclusivement) pour vous les nénèttes, voir le nouveau et avant dernier Harry Potter: « Harry Potter et le prince de sang mêlé« .

Plus que génial, plus que méga trop terrible, voilà les bonnes raisons de courir au cinéma et d’aller le voir (*en plus le lundi c’est moins cher ! )

 

Harry Potter

 

       •  Les personnages ont grandi et ils sont tous carrément craquants !

Hermione apparaît encore plus sublime, elle a grandi et l’âge lui va bien. Ce n’est pas la seule: Harry est toujours aussi beau et Drago, oui je sais il est méchant, est à tomber par terre.
Quant aux frères Winsley, ils sont tous les trois mignons dans leurs genre. Luna toujours aussi … fidèle a elle même, porte des robes fantastiques !! 

       •  Le film dépasse les 5 autres

La qualité d’image est surprenante et les paysages magnifiques. Le film est incroyable. Toutes les scènes sont magiques, rien ne vaut un bon écran de cinéma !!!

       •  Parce que Harry Potter reste le meilleur et que c’est tellement …

On approche de la fin de la saga au ciné et même si c’est triste, vivement le dernier! Une touche d’humour est toujours la bienvenue surtout quand la larme à l’œil n’est pas loin !
La fin reste triste mais belle. Je ne la révélerai pas (*oui, au cas où certains auraient fait l’erreur de ne lire aucun bouquin !) mais, une chose qui est sûre, c’est que sans cette fin, « Harry Potter 7 » ne pourrait pas être aussi fabuleux.

Avis aux amateurs, c’est Lily qui vous l’dit, FONCEZ !!!!

À l’affiche: un résultat mitigé et un animé enchanté!

Je ne dis pas non« Je ne dis pas non »:

Comédie romantique, sortie depuis le 15 juillet, réalisée par Iliana Lolic, ce film français est classé dans la catégorie  »à voir ». Pas impérissable, pas génialissime mais un bon divertissement!

L’histoire: Adèle (Sylvie Testud), la trentaine, est toujours célibataire (une Bridget Jones française?). Son problème: les princes charmants se bousculent à sa porte car elle ne sait pas dire non. Résultat: des amants aux caractères pittoresques (le bourgeois marié et prétentieux, le benêt transi, le délinquant occasionnel) et une éternelle insatisfaite. Mais, un beau jour… Adèle rencontre Matteo (Stefano Accorsi, le fiancé de Laetitia Casta dans la vie), écrivain installé à Paris et Italien, de surcoît doux et charmant. Du coup, cette dernière doit se remettre en question!

Le film manque parfois de vitalité et de piment; on a des histoires qui se croisent en débarquent comme un cheveu sur la soupe; mais on apprécie le jeu des acteurs et l’histoire. Bref, de quoi passer tout de même un bon après-midi!

Là-haut« Là-haut »:

Film d’animation signé Pete Docter et Bob Peterson, le dernier en date des studios Disney-Pixar a de quoi ravir petits et grands.

L’histoire: Carl, 78 ans et grincheux, décide de réaliser le rêve de sa vie: partir vers l’Amérique du Sud. Mais attention, pas n’importe comment! Notre presque octogénaire a attaché des milliers de ballons à sa maison, la transformant en un véritable engin volant, avec l’aide de Russell. Ce dernier, un jeune explorateur âgé de 9 ans, du genre Scout, est très enthousiasmé par l’idée de Carl et devient assez envahissant, surtout lorsque notre vieux grincheux découvre que Russell s’est embarqué avec lui…
Un voyage délirant, où nos deux héros se préparent à vivre l’aventure la plus palpitante de toute leur vie! On se laisse transporter par l’histoire, le graphisme et la voix de Charles Aznavour, qui a accepté de doubler le personnage principal. On en ressort des étoiles pleins les yeux!!