Les Filles du Web

Joone: pionniers de la transparence

Après avoir développé des couches ultra safe pour les bébés et des compléments alimentaires au packaging recyclable, la marque Joone s’attaque au marché des serviettes hygiéniques.

Partant du constat qu’aucune législation n’existait sur la composition des protections hygiéniques, Joone a décidé de créer les serviettes hygiéniques parfaites, en totale transparence. Résultat : des serviettes hygiéniques jour et nuit en coton bio, sans composants néfastes pour la santé. Exit donc les perturbateurs endocriniens, le plastique, le chlore et surtout, le parfum, à l’origine de bon nombre d’allergies.

Pour aller encore plus loin et être véritablement transparents à 100 %, Joone dévoile sur son site internet la composition de ses serviettes hygiéniques, et même ses analyses toxicologiques complètes. De quoi rassurer les consommatrices, particulièrement vigilantes depuis le dernier rapport de l’ANSES relatif à la sécurité des produits de protection intime.

Disponibles avec ou sans abonnement, là encore, point de cachoteries sur le pourquoi-du-comment du prix (à partir de 5,90 euros le paquet sans abonnement). Celui-ci est détaillé pour savoir exactement ce que l’on paie, et à qui.

Et si vous voulez en savoir plus, c’est encore la créatrice de la marque, Carole Juge-Llewellyn, qui en parle le mieux !

Le layering ou l’art d’une belle peau

Le layering est cette technique asiatique qui consiste à superposer plusieurs produits de soins sur la peau afin d’obtenir un teint parfait, le plus pur et soigné possible.

Routine immuable chez les japonaises et les coréennes, il suit différentes étapes avec à chaque fois : une huile démaquillante, un produit nettoyant, le plus souvent moussant, une lotion, un sérum et une crème. Une fois par semaine, on ajoute un gommage, et surtout, ce qui fait un carton notamment chez les beautystas corréennes, un masque. Beaucoup parmi ces dernières n’hésitent d’ailleurs pas à l’utiliser quotidiennement, tant ses vertus pour retrouver une peau claire et nette sont grandes.

Etape 1 : l’huile démaquillante

Rien de mieux que le gras pour attirer le gras. En premier lieu, pour enlever toute trace de maquillage, crème solaire, pollution et sébum, on masse une huile démaquillante sur peau sèche, que l’on émulsionne ensuite avant de rincer à grande eau. Pratique, on peut même l’utiliser sur les yeux ! L’huile démaquillante numéro 1 au Japon : la DHC à l’huile d’olive, que l’on peut shopper en France sur yesstyle.fr

Etape 2 : le nettoyant

Afin de parfaire le démaquillage, on utilise un produit moussant qui va enlever les dernières traces de gras. Sous forme de gel, de stick ou même de poudre enzymatique, qui aura alors un petit effet exfoliant, il est important de choisir un produit relativement doux, sans sulfates, qui n’aura pas un effet trop abrasif. Un must au prix accessible : le gel nettoyant Good Morning de Cosrx.

Etape 3 : la lotion

Destiné à contrebalancer les effets desséchants du calcaire, l’application d’une lotion est souvent considérée comme un geste superflu alors qu’en Asie, on est tellement fan qu’on l’utilise parfois même en masque. On en imbibe alors des cotons qu’on laisse poser sur le visage. Dans le cadre d’une routine quotidienne, il favorise l’absorption des produits de soins suivants en apportant un premier shoot d’hydratation. Le top : la lotion tonique Skin Toner de Laneige.

Etape 4 : le serum

Le serum est la Rolls Royce de la peau. Il agit en profondeur et à long terme, corrige les petits désordres cutanés tels que les imperfections, les taches (préférer dans ce cas un sérum à la Vitamine C), les ridules de déshydratation ou les rougeurs. On le choisit selon sa problématique et on l’utilise au moins 3 mois pour avoir un résultat. De texture très fluide, il n’est pas fait pour être massé mais appliqué par pression, juste après la lotion, quand la peau est encore un peu humide. Cela facilite ainsi la pénétration des actifs. Un exemple de sérum hydratant qui convient à tout le monde : le sérum à l’acide hyaluronique de Cosrx.

Etape 5 : la crème

Dernière étape du layering, la crème scelle l’hydration et protège des agressions extérieures. Dans la journée, on la choisit avec un SPF pour éviter les taches dues aux rayons UV et le soir, on préférera un soin plus cocooning avec pourquoi pas, la star des actifs réparateurs en ce moment chez beaucoup de marques asiatiques : le centella asiatica. La plus connue : la crème Cicapair de Dr Jart+

(Petite info complémentaire concernant les cheveux. Si les méthodes comme le layering et les marques de soin de la peau asiatiques ont le vent en poupe, il en est de même pour les cheveux puisqu’on observe depuis quelques années un succès toujours grandissant des techniques de lissage chez les coiffeurs, et notamment du lissage japonais. Ce dernier permet d’obtenir un lissage parfait et permanent, protégeant les cheveux de l’humidité et les empêchant ainsi de gonfler. Plus d’infos sur leguidedupeigne.fr)

Comment porter la veste en tweed ?

On la croyait réservée aux mamies et pourtant, la veste en tweed fait un retour fracassant dans nos armoires de rentrée ! Pour passer l’hiver avec style, faisons donc un petit tour d’horizon des différentes façons de l’apprivoiser.

Feu Karl Lagerfeld l’avait remise au goût du jour en faisant d’elle la pièce maîtresse de ses défilés; même si elle a longtemps souffert d’une connotation vieillotte, la veste en tweed est en train d’occuper à nouveau le devant de la scène si l’on en juge aux collections disponibles en rayon. Pas une marque qui ne propose la sienne, de la plus accessible à la plus luxueuse.

Grande question cependant, face à celle qui peut aussi bien nous faire prendre 20 ans qu’entrer dans la sphère très restreinte des fashionistas : avec quoi la porte-t-on ?

Une ceinture

Veste en tweed Sandro

De préférence large comme ci-dessus chez Sandro, en privilégiant une boucle et un cuir noir basique, et en évitant toute fioriture inutile (la veste en tweed doit garder le premier rôle !)

Un jean

Veste en tweed Tally Weijl

Aucun risque de passer pour Bernadette C. en arborant votre veste en tweed avec un jean, comme ici chez Tally Weijl. C’est rock, c’est cool, et c’est sans doute encore la manière la plus simple de la porter tous les jours.

Un short

Veste en tweed Maje

Le short est l’ami de la veste en tweed… longue, comme ci-dessus. S’il fait froid, n’oubliez pas vos collants et vos low-boots, et remplacez le t-shirt par un léger pull en cachemire. Vous aurez toujours un look moderne, sans pour autant attraper un rhume.

En total look

Veste et short en tweed Claudie Pierlot

Très casse-gueule au premier abord, l’assortiment de la veste en tweed à la jupe ou au short en tweed peut se révéler payant du moment que la coupe est la bonne. On évite donc tout ce qui est trop large ou trop long, et on opte plutôt pour de l’ajusté et une taille haute.

Nouveautés gourmandes

Il y a du nouveau dans les rayons biscuits et chocolats des magasins. Et vu le temps qu’il fait dehors, pour grignoter ou pour goûter, on ne va pas se priver!

Mikado Intense

Vous pensiez tout savoir sur la dégustation d’un Mikado, mais l’avez-vous déjà savouré de manière très, très intense? Avec cette nouvelle gamme destinée à un public averti, l’iconique biscuit qui en dit long sur vous propose un pur moment de détente pour des soirées exquises.
Après avoir cédé à ces nouvelles tentations Mikado Intense Pointe de Sel ou Caramel Pointe de Sel, il ne vous reste plus qu’une chose à savoir : êtes-vous totalement choco-addict ou caramélomaniaque ?

Côte d’Or aux Eclats de Noisettes

Les accros au chocolat Côte d’Or ne sont pas prêts d’abandonner leur addiction avec ces 4 nouvelles tablettes totalement renversantes. Amandes, noisettes, sésame ou encore framboises sont généreusement déposés sur un chocolat intense, pour une expérience de dégustation unique. Chocolat au lait ou chocolat noir, on a vite fait de descendre toute la tablette devant Netflix!

La Mère Poulard

La mythique auberge du Mont-Saint-Michel fête ses 130 ans! A cette occasion, la marque lance 9 nouvelles recettes, élaborées dans les cuisines de cette dernière, toutes fabriquées au bon beurre avec des œufs plein air, sans matière grasse hydrogénée, sans aucun conservateur, sans arôme ni colorant artificiel.
Au menu :

  • trois recettes de biscuits secs avec le sablé aux éclats de chocolat, le sablé au caramel et le palet tout chocolat ;
  • trois nouveaux cookies, plus grands, plus gourmands, avec le cookie aux éclats de chocolat, le cookie tout chocolat et le cookie pomme-caramel ;
  • trois nouveaux produits sur le secteur dynamique des pâtisseries industrielles avec la madeleine au beurre, la douceur à l’orange et le moelleux au chocolat.

Les astuces pour un beau regard

Marre de vos yeux rougis par la lumière de l’ordinateur? Ras le bol de vos paupières tombantes vous donnant constamment l’air fatigué? Alléluia! Heureusement aujourd’hui, il existe tout un tas de trucs et astuces pour améliorer son regard et l’avoir aussi pétillant qu’une coupe de champagne!

Le maquillage

Basique, mais on n’a jamais trouvé mieux et plus économique pour modifier une paupière un peu affaissée et se faire un œil de biche. Pour atténuer l’effet cocker, on applique d’abord un fard à paupières beige clair sur toute la paupière jusqu’aux sourcils, puis on dégrade un fard foncé au niveau du coin externe de la paupière (inutile de l’étirer jusqu’aux tempes, le but n’est pas de ressembler à une chanteuse des 80’s). Enfin, on applique un troisième fard, d’une couleur intermédiaire entre les deux précédents, juste au dessus du creux de la paupière, jusqu’à la couleur foncée du coin externe. C’est ce que l’on appelle une « banane ». Plus on estompe, plus le résultat sera naturel.
Pour le mascara, on étire toujours la matière de la racine à la pointe du cil, mais en donnant à la brosse un mouvement de zigzag vers les tempes, pas vers le front.

Les lentilles de couleur

Désormais, on peut changer de couleur d’iris comme d’autres changent de couleur de cheveux. Avec les lentilles de couleur, tout est permis, que l’on veuille faire son petit effet pour un soir ou les porter au quotidien (elles peuvent être correctrices également). Si l’on souhaite un résultat naturel, le mieux est de ne pas s’éloigner de sa couleur d’origine (bleu, gris, brun), mais si au contraire on recherche un effet plus sophistiqué, on pourra choisir un vert émeraude ou un améthyste: résultat waouh garanti!

L’épilation des sourcils

Depuis que Carole and Brows poste ses spectaculaires avant/après épilation des sourcils sur Instagram, on comprend l’intérêt d’avoir une ligne de sourcils impeccable. Rien de mieux pour structurer le visage, rajeunir et ouvrir le regard. Les tips à se remémorer: toujours épiler à la pince, jamais quotidiennement, et éviter de creuser le sourcil car cela donne un effet « étonné » au regard vraiment peu esthétique. Une idée reçue ? « Ne pas épiler au dessus du sourcil ». Il n’y a aucune raison de ne pas le faire si l’on a des poils qui poussent en dehors de la ligne du sourcil.

L’extension de cils

Voilà une technique qui rend accro de plus en plus de femmes. Il faut dire que les avantages de l’extension de cils sont si nombreux qu’on aurait tort de s’en priver! Au delà d’embellir le regard et de se réveiller avec des cils aussi fournis que la veille, cette dernière permet en effet un gain de temps considérable car elle se suffit très souvent à elle seule. Plus besoin de se maquiller les yeux, et qu’il pleuve ou qu’il vente, les extensions ne bougent pas. Cils synthétiques en soie ou en vison, effet naturel ou volume russe, à vous de choisir avec la technicienne en fonction de votre souhait et de votre budget (à partir de 130 euros, sachant qu’il faudra de toutes façons effectuer des remplissages régulièrement, les extensions étant collées sur vos vrais cils qui tombent naturellement). A Paris, on peut se rendre chez Cils en Seine, institut très prisé par la presse et les blogueuses.