Kate Moss à la loupe !

Si l’on part du principe manichéen selon lequel, dans la vie, il y a d’un côté le bon, et de l’autre côté le mauvais; alors on peut également dire que dans le monde merveilleux des stars, il y a d’un côté les bonnes photos, et de l’autre, ben… euh…, les mauvaises.

Je crois que c’est la première fois que je tombe sur une photo aussi ratée de l’icône de la mode. A vrai, dire, au tout début, je n’ai même pas voulu croire que c’était elle…

Imaginez ! La sylphide poids plume, ex copine de Johnny Depp, égérie de Chanel, Yves Saint Laurent, Longchamp et j’en passe, top model star des années 90, n’était en fait qu’une imposture? Impossible!

Et pourtant… A voir ce visage émacié, ridé comme une vieille pomme, ces pommettes luisantes et cet énorme bouton-sans-âme, on ne peut que se poser la question…

O.K. vous allez me dire que c’est une photo de paparazzi, prise en pleine bousculade dans l’aéroport ou à la sortie d’une boîte, mais quand même! Comme si ça justifiait d’avoir une tête pareille !

Cette nana nous vend de la beauté et du glamour à longueur de pub, accentuant le côté « je-ne-suis-pas-comme-vous » en refusant toute interview, nous condamnant, pauvres petites mortelles, à tenter fébrilement d’atteindre par tous les moyens cet idéal qu’elle nous impose.

Ne pourrait-elle donc pas faire l’effort de déposer un léger filet de rouge sur ses délicates lèvres avant de sortir? Juste pour prolonger le rêve un tout petit peu, histoire de se dire que nous n’avons pas été prises pour des connes pendant toutes ces années…

Apparemment, Mademoiselle MOSS n’en a que faire : I JUST DON’T GIVE A F…!!! sembe-t-elle nous dire à travers cette photo. Oui, c’est ça. Rien à foutre de ce que vous pensez de moi, rien à foutre de sortir sans maquillage, rien à foutre de ne pas faire rêver. Rien à foutre, puisque je suis KATE MOSS !

Bah tu sais quoi Kate, j’aimerais te dire quelque chose: la prochaine fois que je te verrai dans un magazine, tournicoter dans ta robe TOPSHOP, j’arracherai la page.

Parce qu’après tout, tu vois, moi aussi, J’EN AI RIEN A FOUTRE!


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :