La Légende du Roi Arthur ou la comédie musicale de la rentrée

Si vous avez loupé les affiches dans le métro, les clips à la télé, la promo à la radio, sachez-le: La Légende du Roi Arthur, produit par Dove Attia, est LE nouveau spectacle musical de cette rentrée. Des raisons d’acheter vos billets pour aller le voir? On vous en donne 5, allez !

la-legende-du-roi-arthur

Parce que Florent Mothe tient le rôle d’Arthur

On l’avait adoré dans Mozart, l’opéra rock, puis un peu perdu de vue malgré un premier album en 2013: La Légende du Roi Arthur marque le grand retour de Florent Mothe, et cette fois-ci dans le rôle principal! De loin, et pourtant nous n’étions qu’au 5ème rang, on a cru que c’était Kendji mais non, point de Color Gitano lorsqu’il a ouvert la bouche, Flo et son timbre « rock » sont bien de retour, yeah !

Parce que Zaho joue la méchante

Oui, difficile de prendre ça pour un compliment mais pourtant, qu’est-ce que le rôle de Morgane va bien à Zaho! Diabolique, revancharde, manipulatrice, pas d’erreur de casting pour la méchante de l’histoire! Elle est tellement bien dans son rôle qu’elle éclipse même un peu, hélas, la jeune et jolie Camille Lou qui joue Guenièvre… Le moment flippant ? Lorsqu’elle prend l’apparence de Guenièvre pour abuser Arthur et que son visage machiavélique s’affiche en gros plan sur un écran. Grrr…

florent-mothe-zaho

Parce que les danseurs sont phénoménaux

On a eu quelques doutes quant à la mise en scène et aux personnages secondaires (c’est quoi ces femmes enceintes et hydrocéphales qui virevoltent autour de Guenièvre?) en revanche, côté danse, c’est du grand art ! Des chorégraphies de malade mental que même Mia Frye et Kamel Ouali réunis n’auraient pu imaginer, des danseurs ultra doués qui donnent l’impression de voltiger et une jeune fille qui joue le rôle de la confidente/amie de Morgane, Leila, stupéfiante de souplesse et d’expressivité.

Parce qu’on rit

Bon attention, ne vous attendez pas aux Grosses Têtes hein, mais spectacle familial oblige, il y a quelques petites vannes bien trouvées entre Merlin et le bouffon notamment, qui est un des chevaliers de la table ronde. Références à l’actualité, comique de situation, quiproquos: ces quelques drôleries sont bien utiles pour éviter de tomber dans le drame absolu (Oui parce qu’on a quand même Morgane qui tombe enceinte de son demi-frère Arthur, lui-même amoureux de Guenièvre qui n’arrive pas à choisir entre lui et Lancelot ! Même à Tellement Vrai, ils en auraient pas voulu c’est sûr !)

Parce qu’on découvre Fabien Incardona

S’il y avait une seule raison, ça serait celle-ci. Bon, honnêtement, on ne sait pas trop qui c’est (Le dossier de presse dit qu’il a fait Rising Star mais vu qu’on a pas regardé Rising Star…) mais selon nous, le succès de La Légende du Roi Arthur repose en grande partie sur ses épaules et celles de Zaho. Chanteur ultra talentueux (Non mais les aigus quoi ! Frissons garantis), celui qui interprète Méléagant captive l’audience à chaque fois qu’il apparaît sur scène. Une vraie star montante quoi ! (L’émission qu’il a faite était donc bien trouvée !)

La Légende du Roi Arthur, actuellement au Palais des Congrès puis en tournée dans toute la France.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :