The Ting Tings: un nom tintant pour une musique pop!

The Ting Tings Leur nom? Cette sonorité chinoise n’est pas une coïncidence: en mandarin, Ting Ting veut dire « écouter ». Et d’ailleurs, on les écoute et on en redemande! Groupe anglais, actuellement propulsé sur le devant de la scène grâce à leur chanson, Shut up and let me go, musique de fond de la publicité pour l’Ipod en avril 2008, ils font bouger les festivals d’été et se produisent sur les scènes en Europe, aux États-Unis, au Japon…

Le groupe? The Ting Tings, c’est Katie White et Jules de Martino. Ils se sont rencontrés sur les bancs de l’université et fondent leur groupe en 2006 à Salford, près de Manchester. Ayant déjà fait partie d’un girl’s band, Katie incite Jules à former un duo. Pour cela, elle apprend la guitare et lui, revient à la batterie, son instrument de prédilection. Ensemble, ils créent une musique indie pop aux consonances électro, aux refrains entêtants: de la pop anglaise comme on n’en avait pas entendue depuis longtemps! Ils écrivent la musique et les textes ensemble. Leur son est brut, mais unique et facilement identifiable.

Leurs influences? Ils s’inspirent de groupes comme Talking Heads, Dresden Dolls, The Police, ou encore Bjork, Joni Mitchell ou Kate Bush.   

Leur premier album? We started nothing, signé sous le label Colombia, s’est illustré par le succès de leur premier single: Great DJ. Le monde entier accueille désormais ce nouveau groupe, qui sera présent dans plusieurs festivals français: le 18 juillet au Nef festival à Angoulême, le 19 juillet au festival des Vieilles Charrues en Bretagne, le 21 juillet aux Arènes de Nîmes, et le 22 juillet au Paléo festival de Nyon.

Sur scène, tous les fans s’entendent pour le dire: ils valent le déplacement!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :