Les Snobettes: vous allez adorer les détester !

Manou Chintesco est la créatrice des Snobettes, photos-chroniques mettant en scène 3 poupées têtes-à-claques: Edwige, Agate et Pénélope.

Fashion victims et langues de vipère, leur humour décapant va vous rendre accro!

 

Les Snobettes

 

Les filles du web : Tout d’abord, Manou, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Manou Chintesco : Disons, pour faire court, que je suis une sorte d’écrivain pluridisciplinaire. J’ai été conceptrice-rédactrice en pub, puis rédactrice en chef d’un magazine de rock et romancière (j’ai écrit un roman fantastique intitulé « Les Compagnons d’HeLa »). Par la suite, j’ai écrit et réalisé plusieurs courts-métrages. J’ai 42 ans (eh oui !), je suis parisienne, je bois, je fume et je lis des livres, comme les Snobettes ! ;p

 

Les filles du web : Comment sont nées « Les Snobettes » ?

Manou Chintesco : Cela faisait longtemps que j’avais envie d’écrire des chroniques acides. L’humour noir, caustique, se fait de plus en plus rare dans notre société qui s’englue peu à peu dans le politiquement correct et cela me fait horreur. Au départ, je les avais pensées sous la forme de très courts-métrages, mais me suis ravisée car cela aurait été trop contraignant et, au final, peu original. L’année dernière, je suis allée voir des amis à Los Angeles et c’est au beau milieu d’une piscine que l’idée des Snobettes m’est venue (allez savoir pourquoi !). J’ai fait le tour des magasins de jouets d’Hollywood pour jeter un œil sur les poupées mannequins et ai acheté quelques poupées Barbie collectors qui m’ont fort déçue car elles n’étaient pas assez articulées à mon goût et arboraient toutes un sourire absolument crétin qui m’aurait empêchée de leur faire tenir des propos intelligents ! ;o)) Il me fallait des « comédiennes » plus chics et plus boudeuses. J’ai donc surfé sur le web et y ai finalement déniché une première poupée (celle qui incarne Pénélope dans les Snobettes). J’ai dû batailler pour réussir à l’acheter car il s’agit d’une poupée de collection tirée à très peu d’exemplaires au monde. Mes amis se sont même cotisés pour me l’offrir ! lol Pour la petite histoire, sachez qu’elle me ressemble ! ;o)) Par la suite, j’ai trouvé les deux autres, que j’ai rachetées à des collectionneurs. Je tiens à préciser que ce ne sont absolument pas des jouets, qu’elles ne sont pas en plastique, mais en résine, qu’elles ont été créées par un designer de mode et non par Mattel ; rien à voir avec Barbie donc ! ;o) Il ne me restait plus qu’à construire leur univers. J’ai donc transformé mon appartement en atelier et me suis acharnée à relooker de vieux meubles et à fabriquer des accessoires à la bonne échelle (1/6 ème). À l’heure de la 3D et des effets graphiques ultra modernes, j’ai trouvé rigolo de me lancer dans un concept inverse, alliant maquette et roman photo à l’ancienne. Des ingrédients kitch qui, mariés à des propos cassants, donnent les Snobettes ! ;o)

 

Les filles du web : Les « Snobettes » sont drôles et en même temps, parfois, de vraies têtes à claques lol : où puises-tu ton inspiration pour créer de telles personnalités ?

Manou Chintesco : Je puise mon inspiration dans mon côté obscur et dans celui de la plupart de mes amies ! ;o)) Nous avons toutes une méchante Snobette qui sommeille en nous ! ;o)) Qui n’a pas dit du mal de sa voisine ? Qui n’a pas sorti des horreurs sur son ex ? Que celle qui n’a jamais pêché me jette la première pierre ! lol Pour écrire les Snobettes, je tends l’oreille, je regarde les infos à la télévision en mettant mon cerveau en mode « vanne » et dès que je trouve une horreur à leur faire dire, je me mets au travail ! ;o))

 

Les filles du web : Je trouve qu’il y a un petit côté « Sex and the city » chez elles : est-ce que cette série a eu une influence sur tes « Snobettes » ou.. pas du tout lol ?

Manou Chintesco : Pas du tout ! lol Je déteste cette série que je trouve niaise et formatée US dans le pire sens du terme. Je préfère quant à moi « Absolutely Fabulous », plus rock’n’roll ! lol Je n’ai cependant pas été influencée par des séries pour trouver l’esprit « Snobettes ». Disons que j’ai l’esprit suffisamment mal tourné pour me débrouiller sans le travail de mes concurrents scénaristes anglo-saxons ! lol

 

Les filles du web : J’ai lu sur ton site que les éléments de décor étaient à échelle réelle. Où trouves-tu tous ces petits objets ?

Manou Chintesco : Je suis une chineuse invétérée ! Même avec 40 de fièvre, je fais tous les vide greniers que je peux trouver. J’y achète de vieux meubles roses et bleus (beuurk !) et m’emploie à leur donner une seconde vie en les relookant. Pour les objets, c’est la même chose. Je suis en revanche obligée d’en fabriquer certains avec les moyens du bord.

 

Les filles du web : Ça doit te demander un travail énorme! Combien de temps te faut-il pour créer une photo-chronique ?

Manou Chintesco : C’est variable selon les cas. Sans compter la fabrication des décors, faite en amont, cela peut prendre de 2 à 6 heures. Tout dépend de la mise en scène et des problèmes techniques rencontrés. Les poupées ne tenant pas debout seules, je dois trouver des ruses de sioux pour qu’elles ne dégringolent pas pendant les prises de vue ! ;o)) Et c’est sans compter sur « l’aide » de mes « assistants » autoproclamés que sont mes chats ! lol

 

Les filles du web : À quel rythme crées-tu tes photos-chroniques ?

Manou Chintesco : J’essaie de produire un épisode tous les deux jours. Au début, je ne parvenais pas à trouver la bonne lumière, les bons réglages photo (ce qui explique la différence de qualité technique entre les premiers épisodes et les suivants). Maintenant, je peux oser dire que je suis rodée !

 

Les filles du web : As-tu eu des demandes pour que tes « Snobettes » interviennent de façon récurrente dans un média ?

Manou Chintesco : J’ai eu quelques propositions, mais elles se sont avérées décevantes car on me demandait à chaque fois d’assagir les Snobettes, ce qui est hors de question. Je pense donc les laisser sur le site et développer celui-ci afin de faire intervenir un sponsor, une marque de cosmétique, par exemple.

 

Les filles du web : Quels sont tes projets à court et à long terme pour tes « Snobettes » ?

Manou Chintesco : J’aimerais leur offrir un copain au moins aussi médisant qu’elles ! lol
J’ai aussi le projet d’exposer les épisodes des Snobettes dans une galerie pour que le public puisse les voir « en grand » et « en vrai » !

 

Les filles du web : Une dernière question : les « Snobettes » surfent-elles sur « Les Filles du Web » ? lol

Manou Chintesco : Je pense, oui ! : ) Elles sont très cultivées et se doivent donc d’être curieuses, à l’affût des dernières tendances et des dernier scoops !

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :