Le radar à crevard, ou comment détecter la crevardise?

Jude Law « Crevard en vue ! » Ah si seulement c’était aussi facile ! Fort malheureusement, l’instinct féminin a parfois ses failles, et bon nombre d’entre nous sommes là pour en témoigner !

Il avait pourtant l’air si sincère, si amoureux, il vous avait même présentée à son superpote Rémipop’… Et du jour au lendemain, plus de nouvelles. Ou pire ! Des nouvelles, et pas des moindres : il a décidé de vous troquer pour la sulfureuse Pamela, et ce, sans vous demander votre avis.C’est un scénario parmi tant d’autres, on ne vous parle pas de celui avec qui vous êtes restée 2 ans après lesquels vous avez appris qu’il vous avait trompée 37 fois, ni de celui qui après vous avoir fait un smack au ciné a raconté à tout le lycée que vous faisiez l’amour comme un paquet de chocapic ( ? ), pas non plus de celui qui en boîte après une longue séance de baisers langoureux vous a dit : « Je vais aux toilettes, je reviens » ….
Et n’est jamais revenu.

Tous ces mecs sont à regrouper dans une seule et même catégorie : la catégorie « gros crevard ». Pourquoi continuer à vivre sous le joug de la crevardise ? Pour éviter les déconvenues et rester dans une optique de Girl Power, voici quelques conseils pour les détecter, et ainsi mieux les éviter.

En boîte

Il faut savoir qu’en boîte, la grande majorité des garçons viennent avec leur mode « crevard » activé. Bon, nous aussi, soyons honnêtes, on vient souvent en mode « crevarde ». Mais bon, même si on est venue pour s’amuser, on réclame un minimum de respect. Observez :

– Il est en train de rouler un gros patin à une grande blonde (pourquoi toujours une grande blonde d’ailleurs ?) tout en pelotant l’arrière train de sa copine. (Vous savez, la petite brune !)
-> Il fait sans doute le concours de celui qui chopera le plus de nanas dans la soirée avec son pote… Après vous avoir embrassée, il filera vers votre voisine de dancefloor !

-Il vient vous draguer alors qu’il arbore un gros suçon bien frais dans le cou.
->Il a sûrement une copine qui lui a laissé ce petit signe d’appartenance avant de le laisser sortir. Il vous dira sans doute qu’il s’est pris une porte, ne soyez pas naïve… Vous vous en prenez souvent, vous, des portes dans le cou ?

Le crevard en boïte!

En soirée

En soirée, il est plus facile de parler qu’en boîte, alors le crevard use de sa verve pour mieux vous séduire. (Qui a rigolé ? J’ai dit de sa verVE !!) :

-Il tente de vous emballer, sans pour autant vous cacher qu’il a une copine. Mais attention, monsieur se la joue gentleman ! Il n’a de cesse de vous répéter que ça ne va pas trop entre eux, et qu’il compte la larguer..
->C’est une bonne chose me direz-vous, mais ne tombez pas dans le piège !! Comment ça « Ben quoi » ?? Il faut vous chanter Dalida ??  Paroles, paroles, paroles…  Ça vous dit quelque chose ? Eh ben ça devrait ! « Choisis ton homme pour ses actes et non pour ses paroles » dit un proverbe arabe.. Et ben là, c’est pareil ! Attendez de voir s’il a vraiment le courage de casser, et après, éventuellement, vous lui donnerez peut-être sa chance !

-Tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, il trouve ça Gé-nial ! « T’es en archéologie ?? Mais j’adOOre l’archéologie justement !!!! », « C’est fou ! Moi aussi j’ai des frères et sœurs !!! », « Moi non plus j’aime pas quand y’a des tomates dans mes paninis !!!! »
->Ohlala on est vraiment faits l’un pour l’autre commencez-vous à vous dire… Pas d’excitation outre-mesure, c’est facile de dire « moi aussi » ! Faites-le parler plutôt de ce qu’il aime.. et gardez en tête qu’il faut se méfier des beaux parleurs… (je vous renvoie à Dalida hein…)

En vacances

Les vacances, c’est une bonne occasion de trouver un mec : pas de contraintes, pas de stress, que ce soit en maillot de bain ou en combi de ski, le climat est propice aux rencontres… Mais gardez l’œil, car le crevard aussi part en vacances…

-Après avoir essuyé les refus consécutifs de vos copines Julie, Meriem et Alix, il vient vous faire des avances…
-> Ce mec cherche une fille désespérément. Ce n’est pas votre intelligence ni votre charme sans égal qui l’ont séduit, mais votre appartenance au genre féminin.

-Par un heureux hasard de circonstance, vous vous êtes retrouvée bouche contre bouche avec lui… mais les baisers n’ont pas trop l’air d’être son truc. À peine le premier baiser terminé, il insiste lourdement pour que vous l’accompagniez dans sa paillote…
-> Ouhlala !! Bip bip, pimpon pimpon, tidoudi, tidoudi ! N’y allez surtout pas, malheureuse ! Enfin, vous êtes une grande fille, tout dépend de ce que vous voulez hein ! Le garçon qui ne prend même pas le soin de vous séduire, de discuter, ou au moins de vous embrasser avant de vous jeter dans son lit n’est pas très bien éduqué ! Vous avez une chance sur deux pour qu’il vous jette hors de sa case dès la chose faite pour laisser place à la suivante ! La classe…

quel crevard!

Au lycée

Au lycée, tout le monde se connaît plus ou moins. L’avantage, c’est qu’on peut facilement se renseigner sur les mœurs d’un bel étalon. L’inconvénient, c’est que quand nos histoires tournent mal, on se retrouve obligée de continuer de voir pendant 3 ans la face de cake du crevard en question… Alors on pèse et on soupèse ses actions !

-C’est le nouveau mec de votre meilleure amie. Ça ne fait pas une semaine qu’ils sont ensemble et le voilà déjà en train de vous faire des avances !
->Là les filles, attention attention ! Ce mec est doublement crevard : non seulement il s’apprête à tromper votre meilleure amie, mais en plus il s’apprête à briser une amitié !!!!

-Il a une réputation de gros crevard.
-> ON ÉCOUTE LES RÉPUTATIONS !!!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :