Noël avec La Maison du Chocolat

Pour ce Noël 2013, La Maison du Chocolat a encore frappé très fort avec des créations gourmandes toutes plus magiques les unes que les autres, imaginées par le talentueux chef Nicolas Cloiseau qui s’est une fois de plus surpassé!

On le sait, La Maison du Chocolat, c’est la haute couture du chocolat. Qualitativement et artistiquement, impossible de trouver mieux. Alors, quand arrivent les fêtes de fin d’année, inutile de vous dire que je suis aux aguets! « Que vont-ils nous proposer cette fois? », « Où vont-ils aller chercher l’inspiration? » me demandè-je, telle une rédactrice de mode avant un défilé.

Cette année, pour Noël, La Maison du Chocolat a une nouvelle fois ébloui mes yeux et mes papilles. Ayant eu la chance de découvrir (et goûter!) toutes leurs créations festives et chocolatées, je peux vous dire que si vous avez décidé de vous ruiner littéralement en chocolat, c’est dans une des boutiques de la marque qu’il faut vous rendre.

A force de grignoter des tablettes de chocolat sans grande saveur tout au long de l’année, on finit par penser que le chocolat, c’est « bof », mais quand on croque dans un chocolat de la Maison du Chocolat pour la première fois, alors là les amis, whaou! Le choc est intense! C’est là qu’on se rend compte de la différence.

Pièce maîtresse de cette collection de Noël: la création Rêve d’une nuit.

Reve-d-une-Nuit-LMDCImaginée comme un mécanisme horloger dont la complication tient en une dentelle de fines attaches en chocolat, cette dernière est composée de « deux coffrages ouvragés en chocolat noir, moucharabiehs de rennes et d’étoiles ciselés en chocolat ivoire, disques ajourés d’étoiles de chocolat noir recouvertes de feuille d’or, et de fruits du mendiant croquants torréfiés (amandes de Valencia, pistaches de Sicile, noisettes du Piémont, noix de pécan, billes de chocolat et grué de cacao) pris dans du chocolat au lait. »

A 950 euros la pièce, la Maison nous a confié qu’il n’y en aurait peut-être qu’une ou deux qui seraient vendues mais qu’importe! Là, on touche à l’œuvre d’art plus qu’au chocolat de dégustation 🙂

Plus « accessible », bien que plus chère que votre bonne vieille marrons-chocolat du pâtissier, la bûche Conte de Noël (120 euros…) partage les mêmes inspirations que Rêve d’une nuit.

buche-d-exception-Noel

On retrouve nos gracieux rennes et côté composition, c’est un orgasme gustatif! « Fin biscuit sacher aux amandes, sabayon et fine gelée au champagne Blanc de Noir, dés de poire Williams rouge des Alpes poêlés et flambés à l’alcool de poire, mousse au chocolat pure Origine Madagascar, cuvée exclusive. Socle de plaque croquante de chocolat. Embouts en chocolat recouverts de feuille d’or. Décor de rennes en chocolat ivoire, pulvérisés de chocolat noir. »

Cherchez pas. C’est plus que bon. En fait, je n’ai pas de mots tant c’est indescriptible.

Concernant les chocolats proprement dits, il existe des coffrets de la collection Rêve d’une nuit (250 g : 39 euros; 380 g : 62 euros), chacun étant composé de 6 créations: Poire lactée-Noire de Noir-Blanc de Noir-Noir Noisettes-Nougat Noir & Nougat Lacté.

chocolats-noel-LMDC

Je les ai croqués aussi (oui, détestez-moi) et comme plus haut, je n’ai pas de mots (ben décidément!) Mon préféré? Le chocolat poire lactée. Mmmm…

Honnêtement, si vous vous prenez la tête en vous demandant quoi offrir à tata Gertrude pour Noël, là, vous ne pouvez pas vous tromper!

Certes, vous allez dire que ce n’est pas super original d’offrir des chocolats mais ici, on est quand même dans le TOP du TOP, ce n’est pas comparable! Et puis, sachez-le, je ne connais pas une personne qui n’aimerait pas recevoir des chocolats de la Maison du Chocolat!

Egalement dispo, le Renne à 24 euros la pièce reprend la forme de la création Rêve d’une nuit.

Renne-piece-face-LMDC-Noel-2013

Pour les petits budgets, en voilà une super bonne idée nan ?

Passez un bon Noël chocolaté !

One Response

  1. iamwhatiam 12 décembre 2013

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :