Le pouvoir des huiles

Ce n’est un secret pour personne, les huiles ont un pouvoir indiscutable sur la peau. Qu’elles soient végétales ou essentielles, innombrables sont leurs vertus sur les désordres épidermiques mais aussi la santé en général. Pour ne plus hésiter et les utiliser sans réserve, voici un petit récapitulatif non exhaustif de leurs bénéfices.

huiles-peau

L’huile d’argan

L’huile végétale la plus connue et la plus utilisée notamment en Afrique du nord. Ultra réparatrice et antioxydante, elle permet de conserver une peau lisse et souple (adieu l’eczéma), d’atténuer les rides, mais également de nourrir intensément les cheveux les plus secs. C’est une huile tellement miraculeuse que la top Josie Maran en a fait son fond de commerce : sa marque de cosmétiques a été conçue entièrement à base d’huile d’argan.

L’huile de figue de barbarie

Considérée comme l’huile la plus précieuse pour l’épiderme grâce à sa richesse en antioxydants et en oligo-éléments (sélénium, zinc, cuivre, magnésium, calcium), l’huile de figue de Barbarie est jusqu’à 10 fois plus puissante et riche en vitamine E que l’huile d’argan. Particulièrement efficace pour atténuer les cicatrices, elle doit ses propriétés exceptionnelles à sa capacité de survie dans les conditions extrêmes du désert : régénération cellulaire, protection et réparation de la peau.

L’huile d’onagre

Nous en parlions récemment avec la nouvelle gamme à l’onagre Weleda, l’huile d’onagre est l’allié des peaux matures. Riche en acides gras essentiels dont les Oméga-6, elle favorise la stimulation du métabolisme et la régénération des tissus. Résultat: une peau plus ferme, mieux hydratée et qui vieillit moins vite. Prise oralement, elle est connue pour soulager les troubles prémenstruels et réduire les bouffées de chaleur à la ménopause.

huile-onagre

L’huile de CBD

Encore peu utilisée, l’efficacité du CBD extrait du chanvre a pourtant été reconnue par la prestigieuse université de Stanford comme faisant diminuer la fréquence des crises d’épilepsie. Abaissant également la réponse de l’organisme face au stress ou à une inflammation, on conseille par ailleurs cette huile en cas d’angoisses ou de fortes douleurs type migraine.

L’huile essentielle d’immortelle

En voilà une qui porte bien son nom! Plante aromatique poussant dans le bassin méditerranéen, ne fanant pas, l’immortelle, et surtout celle de Corse, possède une forte concentration en acétate de néryle, molécule anti-inflammatoire. Associée à d’autres principes actifs, elle permet de stimuler la production de collagène et d’activer la microcirculation cutanée. Antioxydante, c’est l’huile parfaite (mais chère) pour lutter contre les premiers signes de l’âge mais également pour empêcher la formation d’hématomes !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :