Les Filles du Web

Banc d’essai : les crèmes contour des yeux

Première zone du visage à afficher les signes de l’âge, le contour des yeux est aussi extrêmement fragile. Pour ne plus le malmener avec une crème inadaptée, faites votre marché parmi notre sélection de crèmes pour les yeux. Anti-âge, apaisante… Il y en a pour tous les goûts et les besoins!

Ultimune Concentré Activateur Yeux Energisant Shiseido

ultimune-yeuxPoints forts :

La texture. Ni complètement gel, ni complètement crème, au contact de la peau, elle se fluidifie instantanément et nourrit cette dernière sans laisser de film gras. On sent tout de suite l’hydratation et l’effet est ultra apaisant sur les yeux fatigués dont les rougeurs disparaissent. Appliqué avant un autre soin pour les yeux, le résultat est bluffant : plus de ridules, plus de poches et le maquillage des yeux ne coule pas.

Points faibles :

Évidemment, avec de telles qualités cosmétiques, le prix s’envole… 70,50 € chez Sephora

ExtroDerm Crème Contour des Yeux Dado Sens

dado-sens-extroderm-yeuxPoints forts :

Une marque bio totalement safe pour une crème destinée aux paupières irritées et ultra sensibles. Si la peau vous démange pour cause d’allergie, c’est LA crème pour les yeux à dégainer! En quelques secondes, on est soulagé et les squames disparaissent. Côté composition, difficile de faire mieux: sans parfums, colorants, conservateurs, paraffine, silicones, PEG et ingrédients d’origine animale.

Points faibles :

Aucun

Soin Contour des Yeux Karin Herzog

eye_cream_karin_herzogPoints forts :

Kate Middleton est une grande fan de la marque, et à voir son regard frais et reposé en toutes circonstances, on comprend pourquoi! Au bout d’un mois d’utilisation, on constate effectivement une amélioration sur les cernes qui sont moins foncés. Inutile de masser, c’est une crème qui s’applique en fine couche pour permettre à l’oxygène de se libérer directement sous les couches supérieures de l’épiderme. Génial quand on est pressé le matin!

Points faibles :

Il faut faire attention à ne pas en appliquer sur les cils ou les sourcils au risque de les voir se décolorer…

Illuminating Eye Cream Lavera

illuminating-eye-cream-laveraPoints forts :

Du bio qui magnifie nos mirettes aussi bien qu’une crème de parfumerie! Comme dirait l’autre : « J’achète ! » De texture hyper légère mais très hydratante cependant, on apprécie sa couleur pêche qui estompe les cernes dès l’application. Après une utilisation régulière, la caféine bio et l’extrait de perle lissent indéniablement la peau: on a moins de ridules! Le parfum issu des huiles essentielles est très peu prononcé, pas d’inquiétude à avoir de ce côté là.

Points faibles :

Son point fort pour certaines : les huiles essentielles.

 

Agenda Les Parisiennes par Kiraz

Alors que l’album Les Parisiennes de Kiraz préfacé par Christian Lacroix sortait l’année dernière, il est aujourd’hui possible de se procurer l’agenda 2016 Les Parisiennes par Kiraz, pour vivre une année glamour, chic et amusante.

Agenda Kiraz 2016

Paru aux éditions Larousse, c’est le must have papeterie de toute fashionista qui se respecte, et encore plus à une époque hyper connectée où l’on délaisse le papier pour son calendrier IPhone!

La mise en page permet d’avoir une vision d’ensemble de la semaine, et une pleine page de notes est disponible pour coucher tous ses petits secrets à la fin de chaque mois.

Très chic dans dans sa couverture noire, c’est le genre d’agenda qu’on laisse traîner en évidence sur le bureau pour avoir du style jusque dans les moindres détails !

Les Parisiennes par Kiraz Agenda 2016; 14,95 €

Yoobo : Le bien-être à domicile

« Si tu ne vas pas chez le coiffeur, le coiffeur viendra à toi ! » pourrait être la devise de Yoobo, une plateforme de réservation de soins de beauté à domicile avec paiement en ligne. Grâce à cette dernière, plus la peine de se déplacer pour un brushing parfait ou une manucure glamour!

Une soirée inattendue et pas le temps de passer chez le coiffeur ? Épuisée après une semaine de boulot et envie d’un massage sans bouger de chez vous ? Yoobo est la solution ! Les services à domicile qu’offre ce site sont l’équivalent pour la beauté de ce que propose Alloresto. Un vrai QG online pour toutes les beautystas!

yoobo-photo

Comment ça marche ?

Y’a pas plus simple : il vous suffit tout d’abord de sélectionner la prestation que vous souhaitez (coiffure, soins visage et corps, beauté des mains et des pieds ou maquillage), puis le lieu, la date, et enfin le prestataire. Vous pouvez comparer les tarifs de ces derniers avant de faire votre choix mais aussi lire les avis des autres clientes! Positifs ou négatifs, Yoobo se fait un devoir de tout publier. Bon à savoir: les marques des produits utilisés par chaque prestataire sont affichées.

Pour le paiement, tout se fait en ligne, sachant que le débit n’a lieu qu’après la prestation. Vous pouvez donc être sûre de ne pas avoir de mauvaise surprise si jamais le ou la prestataire ne se présentait pas.

Pas de place chez vous? Des montagnes de Closer jonchent votre sol ? Pas de panique : les prestataires beauté qui travaillent à domicile ont l’habitude ! Personne ne vous fera de réflexion ! (Manquerait plus que ça !)

yoobo

C’est cher ?

Chaque prestataire fixe lui-même ses tarifs. Vous pouvez donc le sélectionner selon ce critère.

Cela étant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, par rapport à un salon de coiffure ou un institut de beauté, c’est un petit peu moins cher car les prestataires n’ont pas les mêmes charges…

Envie de tester Yoobo ? C’est par ici !

Ikea veut faire cuisiner les enfants

C’est un constat tristoune mais bien réel : les parents passent plus de temps avec leurs enfants devant la télé que dans la cuisine. Là où ils pourraient au contraire s’amuser et laisser libre cours à leur esprit créatif. Qu’à cela ne tienne, Ikea a décidé qu’il était temps que les choses changent !

D’après un rapport de Ikea sur la vie à la maison, presque la moitié des parents ont le sentiment de ne pas avoir assez de temps pour jouer avec leurs enfants. Parallèlement, ils pensent également qu’il est important d’impliquer les enfants dans la cuisine mais ne les laissent cependant jamais participer aux activités les plus intéressantes… Par peur du désordre, ranger et nettoyer sont pratiquement les seules choses qu’ont droit de faire les enfants dans la cuisine.

ikea_kids

Pour Ikea, trop, c’est trop ! Il est temps de laisser entrer les enfants dans la cuisine pour autre chose que la partie la plus ennuyeuse! Ce lieu peut permettre un vrai rapprochement entre ces derniers et leurs parents, et devenir aussi un lieu de distraction.

Pour ce faire, la célèbre entreprise a établi un manifeste, « Cuisiner avec les parents », adressé aux parents par les enfants eux-mêmes. Une façon d’instaurer des règles pour que tout se passe bien, mais sans que ces dernières briment trop les enfants. En tout, 5 règles pour rendre la cuisine amusante pour les enfants et gérable pour les parents!

Sponsorisé par Be On

Mon Roi au cinéma !

C’est demain que sortira au cinéma le film Mon Roi, de Maïwenn ! Après une promotion marathon au cours de laquelle la réalisatrice et ses acteurs nous ont mis l’eau à la bouche, place enfin au long métrage tant attendu !

mon-roi-affiche

Pour rappel, voici le synopsis :

Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l’histoire tumultueuse qu’elle a vécue avec Georgio. Pourquoi se sont-ils aimés ? Qui est réellement l’homme qu’elle a adoré ? Comment a-t-elle pu se soumettre à cette passion étouffante et destructrice? Pour Tony c’est une difficile reconstruction qui commence désormais, un travail corporel qui lui permettra peut-être de définitivement se libérer…

Après Le Bal des Actrices et Polisse, Maïwenn signe une fois de plus un film poignant et réaliste, au cours duquel le spectateur reste captivé pendant plus de 2h. Mais comment a-t-elle préparé celui-ci ? Interview !

Mon Roi traite d’un amour passionnel et destructeur qui s’étale sur dix ans. C’est une chronique très distanciée sur le couple ; un film très différent de ceux que vous avez réalisés jusqu’ici.
C’est un sujet que je porte depuis des années et dont je repoussais sans cesse la réalisation. Il me faisait peur, je sentais que je n’avais pas la maturité suffisante pour le traiter.

Qu’est-ce qui vous effrayait ?
Les moments heureux qu’ils traversent avant de se déchirer –j’ai réalisé à quel point c’était dur pour moi de montrer des gens heureux au cinéma. Il fallait comprendre pourquoi ils reviennent sans arrêt l’un vers l’autre, pour comprendre pourquoi ils ne peuvent pas rester longtemps l’un sans l’autre. Il fallait que leur rencontre soit forte.

Le personnage de Georgio est d’autant plus complexe qu’il reste empli de zones d’ombres.
J’y tenais : Georgio n’est pas monolithique. La vie n’est jamais noire ou blanche, elle est grise !

On sent tout de suite un décalage entre cet homme et cette femme. Tony n’a pas la beauté des femmes avec lesquelles Georgio a l’habitude de sortir et porte surtout en elle une blessure folle – absurde – qu’elle lui confie dès leur première nuit d’amour.
Il devait se passer quelque chose de très intime entre eux pour que Georgio tombe amoureux. De la même façon que Tony le démasque, elle se démasque à son tour en lui avouant une angoisse intime. Ils entrent directement dans une intimité extrême, c’est très souvent comme ça qu’un couple se fait.

Sa reconstruction passe par la réparation du corps : on sent chez vous une certaine fascinationà filmer les blessures physiques des patients du centre de rééducation.
J’ai toujours éprouvé de l’attirance pour les gens blessés physiquement ou infirmes. Ils sont un peu coupés de la société et n’éprouvent plus ni les mêmes besoins ni les mêmes envies que les valides. Donc il posent un autre regard sur leur passé, c’est pour cela que Tony repense à Georgio avec tendresse. Sa rencontre avec les jeunes du centre compte pour beaucoup dans sa guérison. Ils sont blessés, comme elle : ils lui font du bien. Ce sont des gens différents de ceux qu’elle a connus jusque là. Des gens simples qui sont dans le rire, le partage et la légèreté.

Détruite – physiquement ou moralement – Tony reste une guerrière. Elle se bat.
J’en ai faite une avocate et ce n’est pas un hasard. Même si on ne la voit jamais au travail et si le film se concentre uniquement sur son histoire d’amour avec Georgio, j’aimais l’idée qu’elle passe son temps à défendre les autres, salauds ou innocents, et qu’elle défende son homme de la même façon.

D’où vient le titre du film ?
Je n’en trouvais pas – celui que j’avais retenu au départ m’avait très vite lassée. Je me suis amusée à me passer des chansons
d’amour dans la tête et, un jour, je me suis mise à fredonner celle d’Elli Medeiros – « Toi toi mon toit… toi mon tout, mon roi… ». C’était court et percutant. Et Georgio est vraiment le Roi, dans tous les sens du terme…

Mon Roi, actuellement en salles.