Le feu sacré: fin de la partie

Le Feu Sacré Après Le Huit, Katherine Neville nous livre, dans son dernier ouvrage, Le feu sacré, la résolution de la partie lancée dans le premier tome en 1988 (soit 20 ans pour mûrir la suite!).

Si vous n’avez pas lu Le Huit, aucune importance: la suite n’en est pas vraiment une puisque c’est la fille du précédent personnage principal qui reprend le flambeau, et elle n’est au courant de rien!

Pour les passionnées des échecs et des intrigues compliquées, ce livre est fait pour vous! Alchimie, francs-maçons, astrologie, sciences occultes, figures historiques et voyage à travers le temps et l’espace y sont réunis. De quoi faire travailler vos méninges!

L’histoire: en 1791, ce sont des religieuses de l’abbaye de Montglane qui relance la partie en envoyant les pièces de l’échiquier aux quatre coins du monde. En 2003, c’est Alexandra, dite Xie, qui va se lancer à la poursuite des pièces et de leur signification, lorsqu’elle découvre d’étranges indices laissés par sa mère disparue. Les époques s’entremêlent, complexifiant la compréhension du livre. Mais Xie n’étant qu’une jeune femme et son récit étant à la première personne, la lecture en est beaucoup plus fluide et donc plus facile!

Bémols: après un thriller passionnant tout au long du livre, la fin laisse à désirer, et certains passages traînent en longueur! Finalement, on regrette le style du Huit, qui était décevant car l’énigme de l’échiquier de Montglane n’était pas résolue, mais qui ne laissait pas le temps au lecteur de se dire: à quand la fin?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :