La collection TRECA créée par Chantal Thomass

Pied BottineQuand on m’a annoncé que Chantal Thomass, la reine incontestée de la lingerie fine, s’associait avec une marque de literie, j’avoue que, sur le moment, je n’y ai pas cru. Chantal Thomass qui fait des matelas? Pourtant c’était vrai. Vrai et intriguant.

Poussée par la curiosité, et disons-le clairement, l’envie de rencontrer LA papesse de la lingerie, j’ai donc fait mon petit chemin il y a quelques jours jusqu’à l’hôtel particulier où un show-room éphémère était installé.

Je cours d’abord jusqu’au buffet me servir un verre de jus de framboise, avant de partir à la découverte de la collection, romantiquement nommée Le plaisir est un lit de roses.

Tête de lit Noeud avec surmatelas Chantal Thomass pour TRECA

Il y a en tout et pour tout deux matelas designés par Chantal Thomass pour TRECA, ainsi qu’un surmatelas. Bien sûr, on n’est pas chez Ikea, je ne fais donc pas l’étonnée quand j’apprends que chaque modèle est garni de cachemire, de soie et même d’ouate de rose… Un luxe qui a son prix: de 459 à 1990€. Les têtes de lit, surtout, me tapent dans l’oeil: quatre créations en satin ou soie, déclinées en rose, rouge, noir ou gris, en forme de ruban, de noeud, de coeur ou de méridienne. Chantal Thomass a mis sa patte jusqu’aux pieds de lit en forme de bottine à talon… Grr, sexy! Mais ici, le prix d’un sommeil coquin avoisine les 8000€. Je pense donc devoir me contenter de mon sommier branlant pendant encore un petit moment…

Tête de Lit Coeur Chantal Thomass pour TRECA

Envieuse, je lorgne les boiseries des immenses pièces où sont présentées les créations. Le cadre est idyllique, le soleil brille, et les escaliers sont décorés de roses (de vraies roses). Je descends dans la cour pavée, abritée par une tonnelle de vigne vierge. Je grignote un macaron, rêvant à la parure de lit méridienne sur laquelle je me verrais bien dormir le reste de mes nuits, lorsque la créatrice fait son apparition: carré noir corbeau, rouge à lèvres carmin, toute de noir et blanc vêtue. Elle se dirige vers le buffet, et je me fais toute petite, alors qu’elle s’interroge sur quelle pâtisserie choisir.

Chantal Thomass sur sa Méridienne

Finalement, Chantal Thomass se décide pour une bouchée chocolat-café, se tourne vers moi et me fait un grand sourire. J’ai envie de lui dire que j’adore ses chaussures (des richelieux plates bicolores) mais on dirait que je suis subitement devenue aphone, et je me retrouve à lui retourner un sourire crispé aux airs de grimace. Zut. J’aurais au moins aimé lui dire que j’ai revu mes opinions sur le monde trendy de la literie!

A quand la soirée pyjama chez Chantal Thomass ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :