Gagnez deux places pour l’avant-première de GIGOLA

GigolaBon, les fêtes sont passées, l’année 2011 a démarré, il est donc temps de lancer un nouveau concours ! Cette fois, c’est une invitation pour deux à l’avant-première du film GIGOLA que je vous propose de gagner. Cette dernière aura lieu le lundi 10 janvier à 20h30 au Gaumont Opéra en présence de Denise Petitdidier, Laure Charpentier, Lou Doillon, Rossy de Palma, Eduardo Noriega, Marie Kremer et Thierry Lhermite.

Etant donné que je n’ai pas encore vu le film, je vous copie-colle le synopsis:

« Nous sommes à Paris en 1960. George, une jeune collégienne homosexuelle de 15 ans, tombe follement amoureuse d’un de ses professeurs, Sybil, 40 ans. Toutes deux vivront une liaison à la fois secrète et passionnée qui durera trois ans. Après le suicide de Sybil, George 19 ans, décide de ne plus jamais aimer personne et de brûler sa jeunesse aux réverbères d’une nuit sans aurore.

George devient GIGOLA, une sorte de gigolo pour dames.

Elle s’habille en homme, ne sort que la nuit, traite avec les souteneurs, se fait entretenir par des femmes riches et des prostituées, et fréquente quotidiennement les lieux nocturnes homosexuels de Paris. Elle arbore avec bonheur smoking, canne à pommeau en forme de serpent, et cravates à la Modigliani. Ses périples nocturnes nous mettent sur la route de Linda, Cora, Dolly, Dominique, Johanne, sans oublier Moune, la propriétaire du plus célèbre cabaret féminin de Paris, et Odette, la vieille milliardaire avide de plaisirs et friande de jeunes garçonnes…

L’argent et l’alcool coulent à flot …

Au fil des séquences, on voit apparaître les parents de George : le père, Monsieur Henry, joueur, charmeur, gigolo dans l’âme, la mère, Solange, soumise et pieuse, Tony, le séduisant voyou corse, Alice, la femme psychiatre, sosie de Sybil, et enfin David, le bébé de la nuit…

Ce film est tiré d’un roman dérangeant et provoquant qui a été censuré lors de sa parution en février 1972 pour ses scènes érotiques. Le livre « GIGOLA » paru initialement aux éditions J.J Pauvert, a enfin été publié aux Editions Fayard en 2002…30ans de censure et beaucoup d’incompréhension et de jugements à l’emporte-pièce..Le livre sera réédité en janvier 2011, toujours aux Editions Fayard. (Traduction en cours en Espagne, en Italie et aux Etats-Unis) »

Et voici la bande annonce:

Si vous êtes dispo le 10 janvier et souhaitez découvrir ce film, laissez moi un commentaire et dites moi ce que vous pensez de l’actrice Lou Doillon. La connaissez-vous? Avez-vous déjà vu un de ses films, une interview? Pensez-vous que les magazines féminins qui mettent en avant son style ont raison ou la trouvez-vous mal fagotée?
Vous avez jusqu’au 7 janvier 14 heures, date à laquelle je tirerai au sort le ou la gagnant(e).
CHELA OUV !

Comments (3)

  1. emilie 3 janvier 2011
  2. Véronique Durand 3 janvier 2011
  3. andrea 6 janvier 2011

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :