Les Ateliers de Costumes de la Comédie Française rénovés !

La Comédie-Française est aujourd’hui l’une des dernières institutions culturelles qui fabrique entièrement ses costumes en interne. Grâce à la Fondation Bettencourt Schueller, unique mécène de ce vaste chantier, elle a pu réaliser la restauration de ses ateliers de costumes. Sur 500 m2, les 22 professionnels qui y travaillent peuvent désormais bénéficier d’un cadre de travail optimal pour exercer leurs savoir-faire et faire vivre les 900 représentations données chaque année.

costumes

Depuis sa fondation par Louis XIV, en 1680, la Comédie-Française remplit la mission qui lui a été assignée : «rendre les représentations des comédies plus parfaites» dans tous les domaines du spectacle, dont celui du costume.

Dans la ruche qu’est la Maison de Molière, aux côtés des comédiens, metteurs en scène, administratifs et techniciens, de nombreux artisans d’art exercent leurs talents pour réaliser les costumes, véritables chefs d’œuvre de précision et de finesse dramaturgie.

Installés depuis 1974 sous les toits du théâtre, à l’étage Rachel, coupeurs, couturières, tailleurs, modistes, lingères, repasseuses habilleuses, teinturiers, coiffeurs ou encore décoratrices de costumes réalisent entre 100 et 300 vêtements par an. Ils créent, façonnent, préparent, ajustent, restaurent les 20 à 60 costumes nécessaires pour chaque spectacle.

Chacun de ces artisans a ici un rôle bien défini, sous la houlette du responsable du service habillement, avec pour dénominateurs communs l’excellence et la mise au service de l’art.

« La Comédie-Française est un laboratoire des métiers d’art à préserver et à enrichir » explique Sylvie Lombart, Directrice des services de l’habillement de la Comédie-Française. Grâce à la spécificité du répertoire de la Comédie-Française, les ateliers de costumes ont acquis un savoir-faire unique pour la fabrication de pièces telles que les fraises, les jabots, les perruques ou les chapeaux.

couturiere

La permanence de la Troupe, autre pilier de l’institution, permet de créer une complicité entre les artisans d’art et les acteurs, qui évoluent ensemble au fil des productions. Ainsi, il est fascinant d’assister à un essayage, quand l’acteur entre, au sens strict, dans la peau du personnage et d’observer le dialogue qu’il entame avec le costumier sur la signification que peut revêtir le tomber plus ou moins relâché d’une veste, ou les multiples signes, souvent inconscients, qu’un détail de coupe, de matières ou de couleurs peut éveiller dans l’esprit du spectateur.

Alors que les ateliers de costumes n’avaient pas été rénovés depuis 1974, des travaux de restauration de grande ampleur ont été programmés à l’étage Rachel de 2013 à 2015.
La rénovation de ces ateliers de 500 m2 sous la coupole du théâtre permet de prendre en compte l’évolution des techniques actuelles et d’améliorer le cadre de travail des équipes d’artisans d’art. Afin de donner les moyens à ces ateliers d’innover dans la production des costumes, de transmettre et faire rayonner ces savoir-faire rares, la Fondation a souhaité s’associer à la Comédie-Française en étant le mécène exclusif de la rénovation de ses ateliers de costumes. Dans un environnement de travail aujourd’hui à la hauteur de leurs réalisations, les artisans d’art pourront exercer leur savoir- faire au service de la magie du théâtre, et des Comédiens-Français.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :