La ParisienneVous n’êtes pas sans savoir qu’Inès de la Fressange, célèbre top model et égérie de Karl Lagerfeld dans les années 80, vient de sortir un bouquin. Ecrit en collaboration avec la journaliste Sophie Gachet, « La Parisienne » est un guide dans lequel celle qui est aujourd’hui ambassadrice de Roger Vivier dévoile toutes ses adresses, ses conseils et les secrets de son style.

Toujours aussi pétillante que lors de ses débuts chez Chanel, Inès de la Fressange explique que l’idée de ce livre lui est venue à force d’être questionnée par les journalistes étrangères, et plus particulièrement les Japonaises, sur « ce plus » qui fait la Parisienne. « Mes réponses n’avaient jamais l’air de les satisfaire, raconte-elle, alors j’ai pris le temps de me poser et d’analyser. La Parisienne aime les mélanges, ne plie pas aux dikats de la mode, bannit le total look. »

Un style qu’elle aime résumer ainsi: « décalé, c’est gagné! »

 

Illustration d'Inès de la Fressange

Illustré de dessins inédits et de photographies réalisés par Inès elle-même, ce véritable carnet de tendances est également l’occasion de découvrir sa fille de 16 ans, Nine, au travers de photos de mode qui la mettent en scène comme un véritable mannequin. Se verrait-elle arpenter les podiums comme sa célèbre maman à qui elle ressemble trait pour trait? « Elle est bien trop sérieuse pour ça! » répond Inès de la Fressange.

 

Nine

 

Il faudra donc se contenter du livre pour l’admirer dans son trench Burberry ou avec son sac Kelly en bandoulière, « très Rive Gauche » comme aime le souligner Inès.

 

Nine

 

Où dénicher des objets design ou insolites? Où dîner ce soir? Comment porter un jean blanc? Le livre répond à toutes ces questions et est aussi truffé d’adresses confidentielles, qui raviront les plus branchées aux moins « show off ».

Vous aimeriez avoir entre les mains ce recueil en passe de devenir culte? C’est Fastoche! Pour tenter de gagner un exemplaire de ce denier, laissez-moi un commentaire en me donnant votre définition de La Parisienne. Pas celle de mamie ou de votre meilleure copine, mais la vôtre. Que vous soyez provinciale ou parisienne de naissance! Il y a en tout 5 exemplaires à gagner.

Vous avez jusqu’au 23 décembre minuit. Le 24, je ferai un tirage au sort et annoncerai le nom des 5 gagnantes ici-même.

Bonne chance à toutes !

 

18 Comments on Concours « La Parisienne » d’Inès de la Fressange

  1. Euh pour moi la parisienne c est l élegence pure, une femme très elancee avec un trench burberry ( pas comme moi qui ressemble à un bonhomme de neige avec ma doudoune et mes gants trois fois trop grands) , c est aussi une femme cultivée , qui peut aussi bien te parler du dernier livre de Eric.Z sur l etat nation que d un tableau de dali.Euh c est aussi une femme hyper raffinée qui prefera toujours la qualité à la quantité et pour finir je pense que ….la parisienne est LA fille hautaine par definition qui ignore les touristes chinois quand ces derniers demande leur chemins:)

  2. je tente moi aussi j’espère que mon comm’ va passer je tape à l’aveugle …[quote name= »La versaillaise »]Euh pour moi la parisienne c est l élegence pure, une femme très elancee avec un trench burberry ( pas comme moi qui ressemble à un bonhomme de neige avec ma doudoune et mes gants trois fois trop grands) , c est aussi une femme cultivée , qui peut aussi bien te parler du dernier livre de Eric.Z sur l etat nation que d un tableau de dali.Euh c est aussi une femme hyper raffinée qui prefera toujours la qualité à la quantité et pour finir je pense que ….la parisienne est LA fille hautaine par definition qui ignore les touristes chinois quand ces derniers demande leur chemins:)[/quote]

  3. J’ai vu Inès de la Fressange sur France 2 (CCVB…) et j’ai admiré son goût et son style. Peut-être aurai-je la chance d’en connaitre les détails! 😆

  4. Ma version cliché ce serait (sûrement alimenté par mon dernier séjour dans la Capitale => note à moi-même: ne pas trainer sur les Champs-Elysée en pleine Fashion Week, au risque d’être dégoutée à vie) la fille d’1m80 avec son Trench beige et son sac Chanel ou Longchamp, ses lunettes de soleil Prada oversize et ses talons hauts. Un peu à l’image de la New-yorkaise mais préférant flaner dans la ville à pied plutôt que de prendre un taxi 😉

  5. Pour moi, La Parisienne n’existe plus vraiment… Avant, dans le temps , elle ne sortait jamais sans son chapeau ni ses gants mais maintenant ben, voilà quoi…je pense qu’il y a des milliers de parisiennes qui ont toutes un style différent.

  6. Soudain je l’aperçois… si belle, si Parisienne à la fois.
    Pour moi la parisienne c’est le cliché type de la nunuche hypermode qui a rien d’autre à faire que d’aller faire sa French Manucure et de baver devant les vitrines du Printemps!
    ET TOC !!!!

  7. [quote name= »Audrey »]Soudain je l’aperçois… si belle, si Parisienne à la fois.
    Pour moi la parisienne c’est le cliché type de la nunuche hypermode qui a rien d’autre à faire que d’aller faire sa French Manucure et de baver devant les vitrines du Printemps!
    ET TOC !!!![/quote]

    Ah ce Helmut Fritz… il aura marqué les esprits !

    Tu n’y es plus ma chérie : les filles ne font plus de french maintenant, ce qui marche c’est la Fish Pedicure !

  8. N’en pouvant plus d’attendre le 24, je suis allée à la fnac mais La Parisienne est comme même à 25€. Je suis donc revenue bredouillle croisant les doigts pour la veille de Noël!

  9. Bonsoir…

    La Parisienne, la pure, la vraie (si on peut dire) est la femme qui se lève tôt, rythmée par le mécanisme, l’enchainement du quotidien en semaine, metro, boulot, et pas vraiment dodo, car il faut courir les magasins, s’occuper des enfants (lorsqu’on en a! Mais tout en sachant également profiter de l’eventail tres large des loisirs sous toutes leurs formes, que peut offrir Paris! Musée, ciné, expos, concert, théâtre, shopping, activités ludiques et physiques! Aujourd’hui, en plus du rôle de maman, de salariée, « la Parisienne » aime à s »épanouir, à se démarquer de la femme d’hier, plus indépendante, dynamique et profitant de chaque instant, elle sait se fondre avec bonheur dans ce tourbillon des genres et de ce monde tres cosmo et parfois un peu superficiel tout en essayant de garder des repères !

    😉 Et pour finir un joyeux Noel à toutes!

  10. pour moi la parisienne est une femme belle élégante rafinée moderne qui est bien dans son epoque
    petite anectode: j’ai vu un jour au jardin des tuileries ines de la fressange avec sa fille donnant du pain aux canards..elle m’a adressé un de ses merveilleux sourires..la classe tout simplement
    merci et joyeux noel

  11. la parisienne est élégante et sophistiquée, le teint blanc, elle est assez hautaine et snob et n’engagne pas la conversation facilement, elle aime les soirées restos et entre filles et ne cherche pas particulièremnt à devenir maman avant 35 ans, malgré tout elle reste très fidèle en amitié !

  12. il y a un reportage sur Ines de la Fressange qui vient d’^tre diffusé sur arte 🙂
    Elle représente vraiment bien la Parisienne qui pour moi est une femme sophistiquée et naturelle à la fois, élégante, enjouée mais discrète, souriante. En un mot: classe !

  13. La vraie parisienne n existe plus
    pour moi la parisienne aujourdhui est une petite petasse qui fait les clubs echangistes et qui fume de la coke parceque ca fait hype
    et s achete des vetements hors de prix pour faire genre : » vintage »

  14. Un jour , j’ai aperçu une femme d’une classe folle – genre  » j’ai pris très vite deux trois choses dans mon armoire, mais j’ai tellement de talent … » je me suis approchée un peu comme pour sentir son parfum – elle parlait italien …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.