Les Filles du Web

Cinéma

Concours Arthur Newman

Encore une histoire d’amour au cinéma les amis ! On voit que c’est le printemps et que les fleurs bourgeonnent ! Cette fois-ci, il s’agit d’une comédie dramatique avec le beau Colin Firth et la belle Emily Blunt (oui, tout le monde est beau).

arthur-newman

Mon Instant T

Que ferait-on si on avait la possibilité de repartir à zéro ? C’est la question que pose en substance le film Arthur Newman. Une sorte de récit identitaire, avec un scénario empreint d’humour et d’émotion. Le synopsis est le suivant:

Wallace Avery ne supporte plus sa vie. Divorcé et insatisfait en amour, il a même laissé la distance s’installer entre lui et son fils. Il opte alors pour une solution radicale : il met en scène sa propre mort, s’achète une nouvelle identité – Arthur Newman – et met le cap sur son paradis personnel – Terre Haute dans l’Indiana – où il espère pouvoir devenir golfeur professionnel. Car pour avoir droit à une deuxième chance, Wallace estime qu’il lui faut se glisser dans la peau de quelqu’un d’autre. Mais ses plans sont remis en question quand il croise la route de Michaela Fitzgerald qu’il découvre sans connaissance au bord de la piscine d’un motel. Tandis qu’elle met deux heures à comprendre qui se cache derrière «Arthur Newman», il faut bien plus de temps à Wallace pour percer à jour la véritable identité de la jeune femme…
Peu à peu, ces deux êtres qui tentent désespérément de changer d’identité s’accepteront tels qu’ils sont et s’éprendront l’un de l’autre…

Envie de gagner des places pour le film (5X2)? Nous vous proposons un nouveau concours. Pour participer à ce dernier, il vous faut juste répondre au quizz ci-dessous. Vous pouvez jouer jusqu’au 11 mai inclus. Les noms des gagnants seront édités ici-même le 12 mai.

Concours terminé. Les gagnants sont :

– faucheux_vi……@hotmail.com

– monique.t…@free.fr

– saraht…ouille@hotmail.fr

alinec..lmeau@hotmail.fr

– Goddet Delphine

Concours « Pas son genre »

Décidément, c’est la période des histoires d’amour au cinéma! Après notre concours consacré au film « Une Promesse », en voici un nouveau qui va vous permettre de gagner des places pour le film « Pas son genre », autre long métrage « chamallow » …

pas-son-genre

L’histoire, c’est celle d’un prof de philo parisien muté à Arras, qui rencontre une coiffeuse et entame une liaison avec elle. Problème: si Clément, le prof, est plus tourné vers Kant et Proust, pour Jennifer, la coiffeuse, c’est davantage Star Club et soirées karaoké avec ses copines… Leur amour suffira-t-il à dépasser les barrières culturelles et sociales? Seul le visionnage du film vous le dira!

Comédie sentimentale de Lucas Belvaux, Pas son genre nous permet de retrouver la jolie Emilie Dequenne dans un premier rôle rafraîchissant, loin de ses rôles prise de tête habituels, et de découvrir Loïc Corbery, de l’Académie Française, avec qui on partagerait bien un œuf Milka ehehe….

Pour gagner vos places pour le film (5×2 places), répondez au quizz ci-dessous ! Les noms/pseudos seront édités ici-même le 1er mai. Vous pouvez jouer jusqu’au 30 avril 2014.

Bonne chance !

Concours terminé. Les gagnants sont :

– Aurélie or….(at)yahoo.fr

– Virginie Kaloo…(at)hotmail.fr

– Béatrice Mam…(at)numericable.fr

– Jerôme Jej…(at)yahoo.fr

– Anne-Laure alt…(at)gmail.com

Concours Une Promesse

Tiré d’une nouvelle de Stefan Zweig, « Le Voyage dans le Passé », aux éditions Grasset et Fasquelle, Une Promesse est un drame de Patrice Leconte avec Rebecca Hall, Alan Rickman et Richard Madden. En salles le 16 avril prochain, nous avons quelques places à vous faire gagner…

une-promesseMon Instant T

Si vous aimez les histoires d’amour faites de non-dits, de sous-entendus et de passion interdite, mais pas à la sauce Harlequin, voici une histoire qui devrait vous plaire. Et pour vous mettre l’eau à la bouche, quoi de mieux que le synopsis?

Allemagne, 1912. Un jeune diplômé, d’origine modeste, devient le secrétaire particulier d’un homme âgé, patron d’une usine de sidérurgie. L’état de santé du patron se dégrade et lui impose de rester à domicile. Il y accueille le jeune homme pour travailler.

L’épouse du patron est une femme de trente ans, belle et réservée. Le jeune homme s’éprend d’elle, sans oser révéler ses sentiments. Dans le huis-clos de la demeure, couve cette passion amoureuse, sans geste ni parole, tout en regards et en silences.

Brusquement, le patron décide d’envoyer son protégé au Mexique, afin d’y superviser l’exploitation de mines de fer. L’annonce de ce départ provoque chez l’épouse une réaction désespérée. Le jeune homme réalise qu’il est aimé d’elle, lui aussi, en secret. Mais la présence du mari malade interdit à leur amour de s’accomplir ici et maintenant. L’épouse fait une promesse : au retour du jeune homme, dans deux ans, elle sera à lui.

On peut difficilement faire plus explicite n’est-ce pas?

Un peu dans le même style que Belle du Seigneur, Une Promesse plaira aux romantiques mais attention: quelques mouchoirs sont à prévoir!

Une fois de plus, pour vous permettre de découvrir le film (et les beaux yeux de l’acteur Richard Madden), nous vous proposons un nouveau concours avec en jeu, 5×2 places (valables dans tous les cinémas). Pour participer au tirage au sort, qui aura lieu le 14 avril à 20h, répondez à la question suivante dans les commentaires :

« Dans quel film réalisé par Kenneth Branagh Richard Madden sera-t-il à l’affiche en 2015 ? »

Les noms/pseudos des gagnants seront édités ici-même le 15 avril. Ces derniers seront également contactés par mail.

Attention, pour des raisons d’organisation, les gagnants auront 48h pour répondre au mail et communiquer leurs coordonnées. Au delà de ce laps de temps, leur lot sera attribué à un autre participant.

Concours terminé. Les gagnants sont Cazoocazoo, tiphaine frelon, hiddlespotter, Daniel Lacroix et thima132

The Two Faces of January

Cet été, un nouveau thriller débarque en salle le 18 juin, qui met en scène un trio de choc : l’acteur Viggo Mortensen, célèbre interprète d’Aragorn dans le Seigneur des Anneaux, que l’on retrouve une seconde fois aux côtés de la sublime Kirsten Dunst, après le film On the Road ; mais aussi le ténébreux latino Oscar Isaac, qui ne cesse d’agrandir sa filmographie depuis un certain temps. Ce dernier se voit aussi attribuer comme réalisateur un ancien collègue, Hossein Amini, le scénariste de Drive.

the-two-faces-of-january

L’histoire nous projette dans les années 60 et les somptueux paysages athéniens. A l’écran, un couple d’américains, Chester et Colette MacFarland. Leur richesse nous éblouit instantanément de part leurs habits de luxe : les costumes en lin de Chester et les longues robes fleuries de Colette. Tout semble parfait, jusqu’à l’arrivée d’un certain guide américain nommée Rydal. Ses regards sont immédiatement trompeurs: l’homme est sous le charme de Colette, ce qui n’échappe pas à Chester. Son attirance pour elle devient tout aussi forte que la fusion préexistante dans le couple. Traversant les lieux les plus mythiques, animée par les musiques propres au pays, l’ambiance devient soudain sombre lorsque le passé de l’homme d’affaire MacFarland refait surface et aboutit à un meurtre involontaire, entraînant Rydal dans un tourbillon infernal. La fuite, la folie et les courses poursuites vont ainsi rythmer la vie de nos trois héros, ce qui changera leur destin à tout jamais…

Quelles sont les conséquences que le pouvoir de l’argent et de l’amour peuvent engendrer sur l’homme? The Two Faces of January nous permet d’élucider une réponse possible à cette question.

Mon avis :

Dans The Two Faces of January, le jeu des acteurs est particulièrement indéniable: chacun a su trouver chaussure à son pied dans son rôle respectif. Viggo Mortensen donne à son personnage un caractère froid et entêté, enivré par l’argent ; Kirsten se démarque de tous ses précédents films en interprétant parfaitement la femme américaine de l’ancien temps. De son côté, Oscar Isaac est attachant par sa générosité sans faille et son côté charmeur de guide. Les paysages grecs et turcs sont époustouflants et nous changent des villes urbaines occidentales. De plus, les costumes des années 60 nous plongent dans une vague de nostalgie.

Hossein Amini nous livre une nouvelle fois un très bon scénario qui ne fait qu’enrichir les moments les plus palpitants. Tous ses éléments apportent à l’intrigue, qui ne sort pourtant pas de l’ordinaire, une touche d’originalité incontestable à ne pas manquer.

Un conseil : tous en salles le 18 juin prochain !

Concours Don Jon

Le 25 décembre prochain, après avoir ouvert vos cadeaux de Noël, que diriez-vous de découvrir au cinéma le film Don Jon, avec Joseph-Gordon Levitt et Scarlett Johansson ? Une comédie hilarante qui plaira autant aux filles qu’aux garçons!

affiche-don-jon

Ecrit et réalisé par Joseph-Gordon Levitt, qui fait ici ses débuts de réalisateur, l’histoire est la suivante :

« Jon Martello est un beau mec que ses amis ont surnommé Don Jon en raison de son talent à séduire une nouvelle fille chaque week-end. Mais pour lui, même les rencontres les plus excitantes ne valent pas les moments solitaires qu’il passe devant son ordinateur à regarder des films pornographiques.

Barbara Sugarman est une jeune femme lumineuse, nourrie aux comédies romantiques hollywoodiennes, bien décidée à trouver son Prince Charmant.

Leur rencontre est un choc, une explosion dans la vie de chacun. Bourrés d’illusions et d’idées reçues sur le sexe opposé, Jon et Barbara vont devoir laisser tomber leurs fantasmes s’ils veulent avoir une chance de vivre enfin une vraie relation… »

Il s’agit sans doute de la première comédie américaine grand public à traiter de pornographie et des raisons pour lesquelles nous en regardons, mais Joseph Gordon-Levitt souligne cependant qu’elle n’est en rien le sujet du film. Il précise : «J’avais envie de raconter une histoire d’amour. Mais j’ai remarqué que ce qui fait souvent obstacle à l’amour, c’est la manière dont les gens traitent les autres comme des objets.»

Acteur depuis sa plus tendre enfance, Joseph Gordon-Levitt a connu une notoriété croissante tout au long de sa carrière et est familier des aléas de la chosification, en particulier dans les médias. Il déclare : «Bien sûr, c’est sans doute parce que j’ai eu le sentiment d’être moi-même traité en objet que j’ai voulu raconter cette histoire. Mais cela arrive à tout le monde, même à mes amis qui ne travaillent pas à Hollywood. Nous attendons beaucoup des autres, et plutôt que de nous consacrer à une seule personne et d’écouter ce qu’elle a à dire, nous lui collons immédiatement une étiquette.»

Le réalisateur poursuit : «Je voulais également comparer la pornographie au reste des médias, même les plus traditionnels. C’est un procédé largement utilisé par le cinéma, les séries télévisées ou la publicité – surtout la publicité. L’être humain – généralement la femme – est réduit au statut de chose, d’objet sexuel. Que ces images soient interdites aux moins de 18 ans ou pas, le message reste le même. C’est ce dont je voulais parler et en quelque sorte me moquer dans le film.»

DON-JON

Si Jon traite les femmes en objet à travers le porno, sa nouvelle petite amie, Barbara, incarnée par Scarlett Johansson, a également ses propres fantasmes. Cette sublime jeune femme catholique est loin d’être prude, mais a néanmoins une idée bien précise de ce à quoi doit ressembler l’amour et de la manière dont un homme doit se comporter, une représentation qu’elle s’est forgée en grande partie en s’appuyant sur les comédies romantiques hollywoodiennes dont elle est friande. Scarlett Johansson commente : «Les femmes grandissent en cherchant un idéal masculin façonné par le cinéma, leurs parents, leur entourage et les contes de fées. Tout comme Jon, qui s’est créé ce monde fantasmé afin d’échapper à la réalité, Barbara s’est fabriqué cette image d’un avenir idéal, d’une vie idéale, de l’homme idéal et de la famille parfaite. Et cela ne laisse aucune place à la réalité des rapports humains.»

Deux opposés, deux façons différentes de voir la vie et l’amour mais… une sortie du film le jour de Noël: inutile de vous dire que celui-ci se termine bien 🙂

Envie d’aller le découvrir en salles? Ça tombe bien, on vous fait gagner 5×2 places!

Pour participer au tirage au sort, qui aura lieu le 22 décembre, indiquez simplement dans les commentaires que vous voulez participer. (Mais si vous voulez raconter votre vie, vous pouvez y aller aussi ehehe). Les 5 gagnants seront contactés par e-mail et leurs noms/pseudos seront édités ici-même.

Un conseil si vous êtes tiré au sort: envoyez-nous vos coordonnées rapidement! Avec les fêtes, il serait dommage que vous ne receviez pas à temps vos billets!

Concours terminé. Les gagnants sont Paraboubou, Malanto, Bordeau Sandrine, Catherine Morville et Alexis