The All American Rejects

The All American Rejects Besoin d’une bouffée d’air frais durant l’été ? Pas de problème, j’ai ce qu’il vous faut: un bon petit groupe de rock américain comme on les aime, The All American Rejects. Ce nom ne vous dit rien ? Pas étonnant ! Malgré leurs 7 ans de carrière, ils sont passés pratiquement inaperçus en France.
 
La carrière de ce groupe commence à la fin des années 90. Leur nom, The All American Rejects, est la fusion de deux noms donnés par les membres du groupe: The All American et The Rejects. Le groupe deviendra « The All American Rejects ». Lors d’une interview, ces derniers ont d’ailleurs avoué que cette idée venait du fait qu’aucune maison de disque ne voulait d’eux au départ…
Tyson Ritter, chanteur et bassiste, a rencontré Nick Wheeler, guitariste, lors d’une fête. Réunis par leur passion commune pour la musique, tous deux la travaillaient déjà enfants, chacun de leur côté, pour combattre l’ennui qui pesait sur leur petite ville d’Oklahoma, Stillwater.
 
En 2000 se joignent à leur groupe Mike Kennerty, guitariste, et Chris Gaylor, batteur. Leur premier album sera auto-produit à l’aide du réalisateur Tim O’Heir en 2002, puis relancé en major par DreamWorks. Swing Swing sera la première chanson à envahir les radios, et son succès leur permettra de se produire dans tous les Etats-Unis.
 
Ils ont déjà sorti 4 albums:

– en 2001, Same girl, new songs
– en 2002, The All American Rejects
– en 2005, Move along
– en 2008, When the world comes down

Leur 4ème album est sorti en décembre 2008 en Amérique, quant à la France, il faudra attendre le 18 mai.

En attendant, découvrez le premier single, Gives you hell, dont le clip est plutôt rigolo !

 

 

Pour information, le groupe jouera le 11 juin au Trabendo de Paris. Courez vite chercher vos places, vous ne serez pas déçues!

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :