Les people inutiles

Si certaines stars féminines sont parvenues au sommet de la gloire par le travail ou le talent, d’autres en revanche ont adopté pour se faire la tactique qui semble devenir la plus rentable de ce siècle : la surexposition médiatique. Mise à part leur image, elles n’ont rien à vendre et pourtant, chacune de leur apparition suscite un engouement quasi planétaire, notamment chez les paparazzi. Icônes du « néant », qui sont donc ces filles qui arrivent à construire à partir de rien?

 

Paris HiltonPEOPLE INUTILE NUMBER 1 : PARIS HILTON

Paris, c’est la mégastar absolue des people inutiles, celle qui a emboîté le pas à Lindsay, Kim et les autres. Héritière en manque de vocation, c’est la gagnante première catégorie en terme de notoriété. Faites le test autour de vous : qui aujourd’hui ne connaît pas Paris Hilton ?
Bête à manger du foin, monstrueusement égocentrique, c’est presque une caricature tant ce qu’elle incarne est détestable. Et malgré tout, elle plaît. Oui, pour une raison qui échappe au commun des mortels, Paris Hilton fascine la presse qui se repaît de ses sex tapes et de ses allers-retours en prison. Et de ses échecs. Parce qu’elle a beau avoir tenté de faire l’actrice, la chanteuse ou l’écrivain, ça n’a jamais marché. Que des bides. Alors, pourquoi fait-elle vendre ? Ben, sûrement parce qu’elle symbolise ce qu’on méprise officiellement mais qu’on désire secrètement : ne rien foutre en gagnant de l’argent.

Lindsay LohanPEOPLE INUTILE NUMBER 2 : LINDSAY LOHAN

AH ! Lindsay Lohan… Anorexique, c’est elle qui est bouffée par les caméras dès son plus jeune âge. La faute à qui ? Sa môman tiens, actrice ratée qui tente de monnayer la carrière de ses enfants comme d’autres un sac vintage aux puces de Clignancourt. Elle débute sa carrière de people inutile au cinéma, mais rattrapée par ses mauvais démons, préfère sortir et faire la bringue jusqu’à pas d’heure. Résultat : plus personne ne veut d’elle à part une DJ homo qui a vite fait de la larguer elle aussi. Cruel milieu. En attendant de se refaire une virginité sur grand écran, Lindsay aime bien se pavaner en legging, histoire de faire croire qu’elle a lancé une mode. Et les flashs crépitent en attendant la prochaine cure de désintox. C’est bien connu, ce n’est pas le bonheur qui fait vendre…

Kim KardashianPEOPLE INUTILE NUMBER 3 : KIM KARDASHIAN

Plus connue pour son gros derrière que pour son Q.I, Kim Kardashian est la fille d’un avocat ayant défendu O.J Simpson. En 2003, papa meurt et Kim hérite alors d’une coquette somme qu’elle dilapide copieusement à longueur de shopping. Faut bien occuper ses journées. Comme Paris, elle aussi a sa sex tape. On la verrait d’ailleurs bien actrice porno, tant elle en arbore les caractéristiques (grosse bouche, gros seins, grosses fesses), mais la brune récemment décolorée préfère faire sa crâneuse dans un reality show mettant en scène toute sa famille : Keeping Up with the Kardashians.. Outre Atlantique, sa notoriété est telle que le rappeur Eminem n’a pas hésité à la parodier dans son clip We made you. Pas vexée pour deux sous, Kim s’est dite « honorée » d’être ainsi mise en valeur.
Du moment qu’on parle d’elle, la people inutile est contente.

Heidi MontagPEOPLE INUTILE NUMBER 4 : HEIDI MONTAG

Cette blonde de 22 ans, déjà refaite de partout (rhinoplastie, injection de collagène dans les lèvres et augmentation mammaire) est en passe de détrôner Paris Hilton. Pas un blog people qui ne parle d’elle quotidiennement. Fraîchement mariée à Spencer Pratt ( un people masculin inutile), Heidi Montag cumule les émissions de téléréalité (Laguna Beach, The Hills, I’m a celebrity…Get me out of here !) pour amasser les dollars, mais à bien du mal à vendre ses disques (Higher, Body Language…), pourtant réalisés par la crème des producteurs.
Merveilleuse hypocrite, alors que la couverture du magazine PlayBoy marque le point d’orgue de sa carrière, cette nunuche décérébrée  se la joue chrétienne convaincue en déclarant que « le corps humain est une création de Dieu, et qu’il ne faut pas en avoir honte » Pas sûr que ses parents pensent la même chose…


ATTENTION !
La people inutile ne doit pas être confondue avec la « it  girl », modèle de style pour fashionistas, et muse des créateurs branchouilles. Pas concrètement utile, mais pas inutile pour les bêtes de mode en panne d’inspiration.

One Response

  1. jess 13 octobre 2009

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :