Découvrez Tara McDonald !

Tara McDonald est la nouvelle sensation pop venue d’Angleterre. Vous connaissez très certainement ses collaborations avec les plus grands DJ du monde, dont David Guetta (Delirious) ou Armand Van Helden (My, My, My). A l’occasion de la sortie de son 1er single, »Give Me More« , et de sa participation au “NRJ Music Tour” avec Jenifer et Justin Bieber, Caroline, du blog Dans Mon Sac de Fille, a accepté de rencontrer l’artiste!

 

Tara McDonald

Quand as-tu commencé à chanter ?

J’ai commencé très jeune mais j’aurais même pu commencer avant si j’en avais eu l’occasion ! De 9 à 14 ans, je chantais à Londres dans la comédie musicale de Victor Hugo, « Les Misérables« . Aucun membre de ma famille n’est dans l’univers de la musique à part moi. Mes parents s’inquiétaient et ne m’ont pas poussée dans cette voie.
Je suis entrée ensuite à la Brit School (même école que Amy Winehouse et Jessie J). C’était une super expérience: plein d’artistes qui ont fait cette école ont percé dans le milieu de la musique. Nous étions vraiment libres artistiquement même si cela m’a quand même pris des années pour signer un contrat! Par la suite, au lieu d’enregistrer mon premier album, j’ai fait tous les autres métiers possibles : choriste, danseuse dans les clubs.. Mais c’est de tout cela que je tire mon expérience et que j’en suis où j’en suis aujourd’hui.

Comment décrirais-tu ta musique ?

Ma musique est riche en influences vraiment très diverses : électro, dance … J’essaie de garder un côté fun dans tout ce que je fais et je voulais que mon « personnage » soit vraiment proche de qui je suis. C’est d’ailleurs ce qu’on retrouve dans mon nouveau single, « Give Me More« , qui est une chanson drôle, qui reste vraiment bien dans la tête. Les paroles sont très sexy mais restent amusantes.
Je voulais vraiment faire une chanson pour les femmes, afin qu’elle puissent dire ce qu’elles pensent. C’est une chanson « humaine » car on en veut tous toujours plus dans la vie ! L’album ressemblera beaucoup à l’univers de cette chanson. Plusieurs titres seront vraiment très « clubbing » et ne seront pas forcément dédiés aux radios grand public mais ils ont aussi une place très importante dans mon coeur. J’ai toujours fait des musiques dédiées aux dancefloors…. qu’elles aient marché ou pas d’ailleurs !

Tu as fait beaucoup de featuring, par exemple avec David Guetta ou Armand Van Helden. Quel est ton préféré ?

Tous les featurings sont différents, mais je les aime tous ! Travailler avec David Guetta a été  l’expérience la plus “humaine” pour moi car, quand on enregistre un duo, on est en fait très souvent dans des pays différents ! Quand j’ai enregistré “My, My, My” avec Armand van Helden par exemple, j’étais à Londres et lui, profitait d’un séjour à New York. On ne s’est rencontré que 4 ans plus tard quand on a fait un concert ensemble et que nous étions dans le même hôtel !  C’était genre « Est-ce que c’est toi Armand? »/ « Est-ce que c’est toi Tara? » (rires) 
Mais c’est ce qui est à la fois bien et dommage dans ce métier avec les nouvelles technologies : on passe à côté de la vraie connexion avec l’autre.
Pour ma collaboration avec David Guetta, c’était différent. Il était déjà une « popstar » et pas seulement un DJ. On a passé pas mal de temps en studio ensemble et après, on a fait plusieurs plateaux télé et concerts.  Ça m’a d’ailleurs très bien préparée pour mon propre projet. C’était une super experience!

 

Tara McDonald

 

Peux-tu nous parler de ton futur album ? As tu déjà une chanson préférée ?

Oui, et c’est étrange car l’album n’est même pas fini ! Il y a déjà des morceaux qui, je pense, deviendront des singles. Par exemple, il y a cette chanson qui s’appelle « Music »… Enfin, elle risque de ne pas s’appeler comme ça au final mais, pour l’instant, c’est son nom… Je l’adore vraiment car elle parle de ma relation avec la musique. Chaque artiste, musicien, chanteur ou DJ, a cette relation étrange où la musique devient « sa moitié ». C’est d’ailleurs sûrement pour ça que je suis restée célibataire un long moment ! Au lieu d’avoir un petit ami, la musique devient ton amant, ton meilleur ami, ton frère, ta soeur… Elle ne te laisse jamais tomber, elle est toujours là pour toi. Cette chanson, c’est vraiment ce que je ressens et j’y explique pourquoi j’y consacre ma vie. J’ai toujours ce besoin de créer de nouvelles chansons… Je ne sais pas pourquoi, c’est juste quelque chose que je dois faire, que je suis destinée à faire.
Il y aura également des surprises sur l’album. Des featuring sont prévus, des artistes avec qui j’ai déjà collaborés seront présents. Mais pour le moment, je ne peux rien dire de plus. Ce qui est très intéressant avec ce projet, c’est de voir son évolution. J’étais sûre que certaines chansons deviendraient des titres forts sur l’album et au final, une fois enregistrées, tout change ! Les titres sont totalement différents de ce que j’avais imaginé, c’est vraiment amusant. J’ai hâte de finir l’enregistrement et de découvrir la version finale!

 

Tu es également réputée pour ton style. Quels sont les créateurs francais que tu préfères?

J’adore Castelbajac car il y a beaucoup de personages et de dessins animés dans ses creations. Comme par exemple la fameuse robe Mickey! Je suis également fan de Jean-Claude Jitrois. Vous avez vraiment des designers incroyables en France ! J’admire Coco Chanel qui a été la première femme à imposer sa marque dans un monde alors composé d’hommes. C’était une personne très intelligente, une créatrice incroyable et une très bonne femme d’affaires. Elle a fait exactement ce qu’elle voulait faire et, pour ça, c’est une source d’inspiration. Depuis que je possède un sac Chanel, j’ai l’impression que je n’aurai plus jamais besoin d’un autre sac !

 

Es-tu fière d’être comparée à  Lady Gaga ?

Si les gens me comparent à elle, tant mieux ! Elle est extrêmement talentueuse. Certaines fois, à cause de ce qu’elle porte, on en oublie son vrai talent mais, même si elle portait un jean et un t-shirt tout simple, elle resterait une super chanteuse qui joue très bien du piano et écrit de supers chansons. C’est une vraie inspiration pour moi, surtout que je l’ai vue évoluer depuis ses débuts, avant même sa chanson « Just Dance« . J’aimais déjà son style et son attitude. Cela dit, je ne veux pas être elle ou être comme elle car on ne peut être que soi-même.
Dans ce milieu, tellement de choses ont déjà été faites, être originale devient très difficile. Tu vois, je vais porter un vêtement et les gens vont dire « Mais quelqu’un l’a dejà porté ! » Tout a plus ou moins déjà été fait, c’est donc dur d’avoir sa propre inspiration.

 

Tara McDonald

 

Pour finir, qui est ton icône mode ?

Il y en a plusieurs qui me viennent en tête… Betty Page d’abord, une célèbre pin-up américaine des années 50. Je suis fan de son style mais aussi de sa carrière. C’était un personnage assez fascinant… J’adore aussi le style de Rihanna et de Vivienne Westwood. Son travail en temps que créatrice, mais aussi le fait qu’elle est tout sauf « conforme » avec ses cheveux orange !  J’aime beaucoup Helena Boham Carter, l’actrice fétiche de Tim Burton. Elle me fait beaucoup rire. Johan Rivers du Fashion Police Show (une émission de télé sur la chaîne américaine E! Entertainment) a d’ailleurs dit d’elle : « le meilleur compliment que je puisse lui faire, c’est lui dire que ses chaussures sont les mêmes ! ». J’aimerais vraiment qu’elle dise un jour quelque chose d’horrible sur moi aussi ! (rires)
J’admire les gens qui osent être différents. Freddie Mercury est également un de mes modèles. En plus d’être un grand chanteur, son style était vraiment théâtral. Je suis très inspirée par l’univers des clubs et des drag queens. J’aime tout ce qui brille… Et les talons! Plus ils sont hauts, mieux c’est ! Les gens me demandent souvent : « mais comment fais-tu pour marcher avec ça? » (rires) Je ne pourrais pas courir derrière un bus avec mes chaussures, c’est sûr, mais le principal, c’est qu’elles soient originales et confortables!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :