Comment avoir des cheveux de déesse ?

L’automne débarque et vous êtes couronnée d’une botte de paille sur le sommet du crâne ?
Bah ! Tout ça c’est la faute de l’été, propice au desséchement capillaire avec son soleil, son vent, son sel, son chlore et toute sa petite cour d’empoisonneurs de tifs.
Ne pleurez pas: aucun oiseau ne viendra faire son nid sur votre tête si vous suivez notre plan « sauvetage de cheveux » !

 

Comment avoir des cheveux de déesse ?

SOS  MES CHEVEUX SONT SECS  ET ABÎMES !!! SOS

Et si vous commenciez par aller faire un petit tour chez le coiffeur, histoire de raccourcir les pointes d’un ou deux centimètres ?  Oui parce que, si vos pointes sont fourchues, vous aurez beau les badigeonner de crème encore et encore, elles ne se répareront pas. Une pointe fourchue, c’est ciseaux direct ! Et on ne discute pas !
Attaquez vous ensuite aux longueurs à coups de masques réparateurs qui vont nourrir et réparer la fibre. Le mieux est encore de laisser poser toute une nuit sous une charlotte (pas très sexe, mais très efficace). Au réveil, rincez bien et terminez par un jet d’eau froide pour resserrer les écailles et obtenir de la brillance.

Ordonnance : 2 fois par semaine.

Masque Hot Therapy de Schwarzkopf, Concentré Triple Amino Réparateur Instantané de Pantène, Masque Réparateur au beurre de mangue de Klorane.

Le top : Aqua Oleum de Kérastase

 

Aqua Oleum

 

 

SOS  MES CHEVEUX SONT CASSANTS !!! SOS

Il y a deux causes à l’origine de ce problème: soit vous vous brossez les cheveux avec une brosse en plastique 100 % made in china, soit vous manquez de fer. Et si vous cumulez, alors là, pas étonnant que votre jolie crinière n’y résiste pas !
Le manque de fer étant très courant chez les femmes, on ne saurait trop vous conseiller d’aller voir votre Dr House préféré pour qu’il vous prescrive un petit supplément, type Tardyferon. Les résultats sont bluffants. Par ailleurs, jetez votre vilain peigne en plastique et investissez une bonne fois pour toute dans une brosse en poils de sanglier.

Ordonnance : celle de son médecin !

Le top : la Mason Pearson. Oui, elle coûte 100 euros, mais elle dure toute la vie

 

Brosse Mason Pearson

SOS  JE PERDS MES CHEVEUX !!! SOS

Ben quoi, vous pensez que seuls les arbres perdent leurs feuilles ? A l’automne, dites-vous qu’il est normal de perdre plus de cheveux que d’habitude. Cela n’a rien de grave. Par contre, si vous perdez des touffes entières, là effectivement c’est très grave. Non, je déconne ! Simplement, ici encore, il se peut que le manque de fer soit à l’origine de cette chute, alors n’hésitez pas à aller consulter au moindre doute. A noter également que les dérèglements thyroïdiens peuvent aussi provoquer ce genre de symptômes.
Si le cœur vous en dit, vous pouvez essayer certains produits anti-chute vendus en pharmacie qui renforcent le bulbe. Des résultats inégaux mais ça vaut le coup de tenter : sur un malentendu ça peut marcher…

Ordonnance : tous les jours (ou minimum 3 fois/semaine)

Kerium antichute de Laroche-Posay, RF80 de René Furterer, Traitement antichute femmes Quinafort de Klorane.

Le top : Serum antichute revitalisant Phytocyane de Phyto

phytocyane

SOS  MES CHEVEUX SONT TERNES !!! SOS

Mis en cause : le rinçage et l’eau trop calcaire. Eh oui, si vous ne rincez pas assez longtemps, les résidus de shampoing vont empêcher vos cheveux de réfléchir la lumière, vous condamnant à l’emploi excessif de produits de coiffage (qui eux-mêmes ternissent les cheveux : c’est le cercle vicieux et on n’en sort plus !). Donc on rince, encore et encore, jusqu’à ce que les cheveux crissent sous les doigts. En ce qui concerne le problème de l’eau trop calcaire, le truc de grand-mère qui fait briller les cheveux comme un diamant, c’est évidemment le vinaigre (oui, comme dans « C’est du propre ! »). Diluez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans la dernière eau de rinçage, puis procédez à votre brushing habituel. WAOUHHH !!!! Bonjour la brillance !

Ordonnance
: à chaque lavage

Zeste brillance au vinaigre de figue de Le Petit Marseillais, Sérum Brunita de Jean-Marc Maniatis, Rinçage au cidre de Frédéric Fekkai.

Le top : Vinaigre de brillance Fioravanti de René Furterer

Fioravanti

No Responses

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :