Placebo : leur single officiel

Placebo Il y a quelques jours, je vous parlais du nouveau single de Placebo, Battle For The Sun, mais ce sont des petits malins !

En réalité, leur single officiel, qu’ils préparaient pendant qu’on cherchait tous des informations sur Battle For The Sun, est For What It’s Worth !
J’avais raison en vous parlant d’un retour du Nancy boy, car Monsieur Molko a de nouveau les cheveux longs ! Par contre, il est où ton gloss Brian ?!
Ce retour du Nancy boy était voulu: Brian et Stefan souhaitaient retrouver une jeunesse musicale perdue au cours de ces dernières années: «Nous cherchions quelqu’un dont l’enthousiasme puisse déteindre sur nous. Quelqu’un qui ferait l’expérience de toutes ces choses que nous connaissions déjà, pour la première fois, et dont l’excitation nous ferait sortir de notre lassitude et nous transformerait à nouveau en gamins», déclare Brian.

Et visiblement, Placebo est encore là pour longtemps ! : «Avec Battle For The Sun, nous avons fait un disque qui parle de choisir la vie, de choisir de vivre, de sortir de l’obscurité et d’entrer dans la lumière. Pas nécessairement de tourner le dos à l’obscurité, parce qu’elle existe, elle est essentielle. C’est une partie de ce que vous êtes, mais plutôt de choisir de se tenir dans la lumière du soleil. Je suis très optimiste au sujet de l’avenir. Je suis dans un état d’esprit positif. Nous sommes encore bien vivants !».

En gros, For What It’s Worth nous explique qu’il ne faut pas s’apitoyer sur son sort car, de toutes façons, personne ne nous aidera. D’où le refrain « for what it’s worth = pour ce que ça vaut » !
On retrouve dans ce texte plein d’expressions positives qui nous font relativiser : « A god-shaped hole= Il y a dans le cœur de chaque homme, un vide en forme de Dieu ( expression de Saint Augustin), ou encore « Pick up the pieces= recoller les morceaux »

Vous pouvez admirer le nouveau clip qui nous replonge dans l’ambiance de leur début :

 

Et pour vous les filles, je fête Noël avant Noël avec :

1er Bonus: une décortication du clip visible ici

2ème Bonus: l’interview de Placebo par Le Parisien

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :