My soirée atelier chez My Little Paris

Hier soir, nous étions chez My Little Paris pour tester Naturalis, une machine conçue par Rowenta qui vous permet de préparer vous-même vos cosmétiques. L’intérêt? Du home-made facile et rapide qui évite les contraintes d’une préparation manuelle et, disons-le, souvent hasardeuse.

C’est Claire et son équipe qui étaient nos hôtes pour la soirée, dans un loft parisien du 9ème, et qui nous ont réservé un accueil chaleureux. Au programme: « D.Jette », cocktails fumants, finger-food et bien sûr, atelier cosmétiques faits maison!

 

On est bien reçu chez My Little Paris !

C’est une crème pour les mains dont la recette se trouve à l’intérieur du livret fourni avec la machine que nous avons choisi de réaliser.

Nous avons d’abord installé la machine (qui fonctionne sur secteur), préparé la cuve en y plaçant la turbine adaptée et réuni nos ingrédients pour la mixture. Vous pouvez dénicher la plupart d’entre eux en magasins bio, tels que le jus de grenade, la glycérine ou le beurre de karité. Des ingrédients plus complexes tels que le conservateur, un gélifiant et une poudre émulsifiante sont livrés avec la machine, ainsi qu’une batterie de pots en verre, doseurs et une spatule.

Après 5 minutes de préparation, il nous a ensuite juste suffi d’appuyer sur un des trois boutons de la machine (quand on vous disait que c’était simple) qui, après avoir chauffé le mélange, l’a mixé pendant 4 minutes. Temps total de réalisation: 15 petites minutes. Même pas le temps de regarder un épisode de série en entier! L’étape la plus longue? Laisser refroidir le mélange dans la cuve pendant 1 heure par la suite, ce qui assure à la crème son homogénéité et sa tenue.

 

Naturalis de Rowenta

Nous sommes ressorties très satisfaites de la soirée. Peut-être pas au point d’acquérir la machine Naturalis tout de suite puisqu’elle coûte 200 euros, mais c’est en tout cas une belle promesse de qualité pour les adeptes du fait-maison!

Et vous, fabriquer vos propres cosmétiques, ça vous tente ou vous préférez faire confiance aux grands laboratoires?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :