Inglorious Basterds: Tarantino en baisse !

Inglorious BasterdsLe film du mois d’août que vous ne regretterez pas si vous le manquez, et même, le film à éviter, c’est bien Inglorious Basterds!

Quentin Tarantino, le réalisateur en question, dit s’être inspiré des westerns spaghettis et des films de guerre, pour lesquels il a une véritable passion. En réalité, c’est le scénario qui est spaghetti, ainsi que le jeu de Brad Pitt et Mélanie Laurent. Tous deux sont à côté du style de Tarantino et on le regrette!

Présentée comme un remix de la Seconde guerre mondiale, l’histoire se résume à « il faut tuer les Nazis ». Malheureusement, le peu de rebondissements qui sont relatés passent inaperçus et l’humour macabre qui y réside alourdit un film qui n’en avait vraiment pas besoin! Le résumé présenté était bien plus alléchant: une actrice juive, Shosanna Dreyfus, assiste à l’exécution de sa famille, et doit alors s’enfuir. Son destin va croiser celui du lieutenant Aldo Raine, qui a constitué un commando,  »les Bâtards », pour comploter des actions punitives à l’encontre des Nazis. Ils vont alors tenter d’éliminer les hauts dignitaires du Troisième Reich: le point décisif de ces évènements se jouera devant un cinéma où se mêlera vengeance personnelle et combat contre l’ennemi nazi…

Ce film sort le 19 août, et peut-être celles qui ont eu l’occasion de le voir en avant-première ont pu le constater: quand on sort de la salle de cinéma, on est déçu! On a du mal à digérer la dose de références cinématographiques à la sauce hémoglobine! Vivement le prochain Tarantino: il va falloir qu’il remonte la pente!

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :