Les Filles du Web

Les Filles du Web

INNEIS : la révolution du collagène

Nouveau venu sur le marché des cosmétiques, INNEIS est une gamme premium composée de 5 produits de soin mixtes, enrichis d’un nouvel actif collagène baptisé AFFINEIS, capable de régénérer la peau.

Ce n’est plus un scoop, le collagène est un constituant clé de la peau, lui assurant toute son élasticité et sa souplesse. Or, au fil des années (dès 25 ans!), cette dernière en produit de moins en moins, laissant apparaître à sa surface les vilaines rides qu’on déteste tant.

Afin de redonner à la peau une apparence plus jeune et plus fraîche, le créateur d’INNEIS, un biologiste, a donc décidé de s’atteler à la création d’un nouveau collagène, capable d’avoir une action régénératrice.
10 ans de recherches plus tard, c’est chose faite avec AFFINEIS, un collagène protégé par plus de 20 brevets internationaux et produit en France dans ses propres laboratoires. Intégré au sein d’une gamme de produits cosmétiques, celui-ci permet de retrouver une peau éclatante, hydratée, et avec moins de rides et de ridules (résultats prouvés par des tests cliniques).

Courte mais efficace, la gamme INNEIS se compose ainsi de 5 produits au luxueux packaging, pouvant aussi bien être utilisés par les femmes que par les hommes : une crème riche ciblant les premiers signes de l’âge, un gel fondant et hydratant au fini ultra mat, une crème de nuit au toucher velouté, un contour des yeux à l’effet poudré, et of course, produit phare, le sérum ultra tenseur qui redonne un véritable coup de jeune à la peau.

Côté prix, innovation oblige, on est loin de la crémasse bon marché, heureusement, et c’est le bon plan beauté à ne pas louper, INNEIS propose sur son site des monodoses sous forme de coffrets découvertes, en édition limitée. Un luxe qui devient ainsi plus accessible, et une présentation hyper pratique qui permet aux voyageuses de ne pas se trimballer avec de lourds flacons dans leurs bagages!

PRIX DE LA GAMME INNEIS

L’ÉNERGIE : Gel crème jour / 59 euros

L’HARMONIE : Crème jour / 89 euros

LE CHARME : Contour des yeux / 79 euros

LE RÊVE : Crème nuit / 69 euros

L’INÉDIT : Sérum jour / 149 euros

Que faire à la Saint Valentin ?

Il y a ceux qui pensent que c’est une fête commerciale, ceux pour qui c’est un jour comme les autres ou au contraire, qui l’attendent avec impatience, ceux qui sont célibataires etc. La Saint Valentin, on l’aime ou on ne l’aime pas, mais dans tous les cas, impossible d’y échapper à moins de rester cloîtré toute la journée du 14 février! Que vous soyez seule ou accompagnée, voici quelques idées pour faire de ce jour un souvenir réjouissant.

Offrir un cadeau

Le B-A BA de la Saint Valentin bien sûr! Qui n’aime pas recevoir de cadeaux ? Vous ne savez pas quoi choisir pour votre cher et tendre ou vous aimeriez lui donner un peu d’inspiration ? Direction Cadeaux.com où une sélection de cadeaux originaux et personnalisables vous attend. Pendentif Swarovski pour vous ou casque 3D pour lui, coque de téléphone, petite maroquinerie etc. : des tonnes de produits pour tous les budgets, même les plus serrés.

Déguster une pâtisserie d’exception

Impossible de résister devant les créations « spécial Saint Valentin » de nos pâtissiers préférés. Et sur la première place du podium, c’est le Coeur Ispahan de Pierre Hermé qui affole nos papilles. Biscuit macaron, crème aux pétales de roses, framboises et litchis: cette douceur gourmande est disponible pour deux mais également en format individuel, parce qu’en couple ou célib’, tout le monde le vaut bien!

Regarder un match de foot dans un palace

Hasard des calendriers, le 14 février 2018, c’est aussi la rencontre PSG-Real Madrid! Pour que ni Madame ni Monsieur ne soient lésés ce jour, le Royal Monceau a concocté une soirée « Football et Glamour », afin de fédérer les goûts de l’une et de l’autre. Au programme: projection du match dans la salle de cinéma privée du Royal Monceau, pop-corn Pierre Hermé (encore lui!), bières et hot-dogs à la truffe à déguster pendant la mi-temps. Top! Infos et prix sur le site de l’hôtel

Patiner à 210 mètres de hauteur

Vous aimez la glisse mais n’avez pas prévu d’aller à la montagne ? Bingo, la patinoire la plus haute de Paris sera de retour sur la Tour Montparnasse dès le 14 février. Installée au 59ème étage, il ne vous faudra que 38 secondes pour l’atteindre, sachant qu’au bout du (court) voyage, vous aurez l’occasion d’expérimenter le patinage sur une piste originale puisque synthétique, mais également d’apprécier la vue imprenable à 360° sur Paris. Prix d’accès à l’Observatoire (accès patinoire inclus): 17 €

Se ressourcer dans un spa

Seule ou à deux, la Saint Valentin est une occasion parfaite pour aller se faire papouiller dans un institut ou un spa. La plupart offrent des formules spéciales à cette date, notamment pour les massages en duo (vous pouvez toujours y aller avec une copine!). A Paris, l’institut « Un jour Un regard », spécialiste de l’extension de cils, propose des offres privilèges du 1er au 14 février, avec par exemple la pose d’extension de cils « naturel »  à 99 € au lieu de 150 €. (Prenez RV en n’omettant pas le code « Valentine »)

Concours

A l’occasion de la Saint Valentin, et grâce au site Cadeaux.com, nous vous proposons de gagner l’un des 3 cadeaux suivants :

– Une trousse de maquillage en cuir personnalisée :

– Un coffret « coeur » contenant un miroir de poche personnalisé et un pendentif en cristal Swarovski :

– Un magazine de mode de la semaine de votre naissance :

Pour participer au tirage au sort, qui aura lieu le 5 février, et qui récompensera 3 gagnants, répondez à la question suivante dans les commentaires :

« Combien de cadeaux personnalisables le site Cadeaux.com propose-t-il ? » (La réponse est sur leur site !)

Les noms/pseudos des gagnants seront édités ici-même le 6 février et seront prévenus par mail.

Bonne chance à toutes et à tous !

Concours terminé. Les gagnants sont « Hélène Verjot » (trousse de maquillage), « Stéphane 28/01 » (coffret), « Audrey Mourre » (magazine)

Nouvelle édition du Etsy Made in France

Les 9 et 10 décembre 2017, la seconde édition d’Etsy Made in France se déroulera à Paris, sous la coupole Art Déco du WeWork (33 rue Lafayette 75009 Paris – le samedi 9 décembre de 10 heures à 20 heures, le dimanche 10 décembre de 10 heures à 19 heures – entrée libre) et mettra à l’honneur près d’une centaine de créateurs d’Ile de France.

A l’occasion de cet événement organisé par les Teams Petit Paris, Bien des Choses, Val de Marne et Art’East (qui réunissent 365 créateurs de la région), le grand public pourra rencontrer et échanger avec les créateurs indépendants, passionnés, qui présentent habituellement leurs collections uniques sur la place de marché mondiale Etsy … et à quelques jours de Noël, chacun pourra promouvoir l’achat local en découvrant une mine de créations originales.

Cet événement national initié par le site Etsy.com, organisé localement par les Teams de créateurs Etsy, braque les projecteurs sur près de 500 créateurs présentés dans 16 grandes villes à travers la France. Pour plus d’informations sur les événements dans chaque ville : etsy.com/madelocal/fr

Porcelaines de Chaleur Urbaine

Lange pour bébé de Kfraftille

Bougie de Nébuleuse

Comment vendre vos vidéos aux médias ?

Accros au smartphone, ce nouveau concept est pour vous. Que vous soyez témoin d’un fait insolite ou carrément spectaculaire, votre réflexe de filmer sur le vif peut vous rapporter beaucoup. Grâce à la plateforme La Rush, il est désormais possible de vendre directement vos vidéos aux médias…

Vous êtes au milieu d’une manif historique? Vous apercevez Brad Pitt au rayon yaourts d’un magasin? Votre chat se met à parler anglais? Bref, vous tenez un scoop que tout JRI rêve de capturer avec sa caméra? Tirez profit de votre vidéo et proposez-la aux médias via le nouveau site La Rush.

Vous vous êtes déjà demandé comment vendre une vidéo aux médias? Ben voilà, vous avez enfin la réponse. Désormais, inutile de chercher à qui vous adresser, une seule et unique place de marché pour mettre en avant cette dernière.
Fonctionnant comme un intermédiaire entre vous, les « Rusheurs », et les médias, La Rush vous permet de fixer un prix de vente à votre vidéo, sachant que si celle-ci promet de faire le buzz, vous aurez sans aucun doute des offres très attractives…
De nombreuses chaînes d’information en continu sont sans arrêt à la recherche de nouveaux contenus, et inutile de dire que beaucoup de leurs reportages utilisent des vidéos filmées par des amateurs. Une double raison pour ne pas hésiter à proposer votre vidéo d’actualité à la vente.

Les thèmes qui marchent le mieux ? Tous ! De la politique aux people, en passant par la météo et les faits de société.

N’hésitez donc pas à vous inscrire sur le site et surtout, n’oubliez pas de dégainer votre caméra au bon moment 🙂

Article sponsorisé




Colin Farrell aime bien agiter sa baguette

De retour au cinéma dans les Animaux Fantastiques, une adaptation d’un roman de J.K Rowling, l’irlandais sexy Colin Farrell en a visiblement définitivement terminé avec son vilain démon: l’alcool. Sobre depuis 10 ans, c’est désormais de la Cristaline qu’il sirote devant nous, assis bien droit dans un fauteuil d’une suite d’un palace parisien.
Chiant serait-il devenu ? Pas du tout heureusement! Avec son combo chemise ouverte et jean moule-burnes, l’acteur semble au contraire ultra relax pour entamer notre interview…

les-animaux-fantastiques-colin-farrell

Etiez-vous un fan d’Harry Potter avant de tourner dans le spin off de celui-ci ?

Oui. Je n’ai pas lu les livres mais j’ai vu tous les films et j’ai adoré. Je me disais que ça devait être génial de jouer dedans. Les histoires sont construites avec tellement d’intelligence et ça rend tant de personnes heureuses à travers le monde, y compris moi. Je suis vraiment ravi d’avoir fait partie de l’aventure!

Et J.K Rowling, vous l’avez rencontrée ?

Je n’ai pas eu cette chance. Elle est venue nous voir sur le plateau pendant qu’on tournait mais à cause de mon emploi du temps un peu particulier, je n’ai pas pu être présent le jour où elle est venue. (NDLR: en fait Colin avait la gastro ce jour-là…)

Vous avez un rôle plutôt secondaire dans le film non ?

(Regard noir de l’attachée de presse !) Ah mais non pas du tout ! (il éclate de rire) Je suis un magicien, directeur de la sécurité magique au MACUSA. J’enquête sur tout ce qui touche à la magie noire. Ok, je ne suis pas le bras droit de Seraphina Picquery, mais j’en suis quand même assez proche pour être en constante communication avec elle. Je joue tout de même un rôle important Fuck! (NDLR: Colin Farrell ponctue souvent ses phrases par « Fuck »)

La magie, c’était votre truc quand vous étiez petit ?

Je crois me souvenir qu’on m’avait offert un coffret de magicien mais je n’avais aucune patience pour ça. A part la baguette magique que j’agitais partout. Non moi mon truc, c’était de donner des coups de pieds et de préférence, dans un ballon! J’ai beaucoup joué au foot.

colinf-farrell-les-animaux-fantastiques

L’histoire se passe en 1926. C’est une période qui vous a intéressé ?

Je suis intéressé et même fasciné par tout ce qui est fondamentalement différent de ce que j’ai l’habitude de vivre et de voir. Je me souviens du Maroc, quand j’ai tourné Alexandre il y a quelques années… Les odeurs, les sons, les visages… Tout était comme une boîte à magie justement, ouverte devant moi. Concernant cette période en particulier, c’était dur… Les vêtements étaient usés pour tout le monde, sauf pour ceux qui faisaient partie de l’échelon le plus haut de la société et qui pouvaient prendre soin d’eux. Ça m’a plu d’expérimenter cette ruine économique et cette décadence sociale. Même si elle existe encore malheureusement… C’était une découverte riche de sens…

L’histoire vous intéresse en général ?

Ce sont les humains qui m’intéressent. Ceux qui m’entourent et ceux qui m’ont précédé. Mais si le script le demande, je me plonge dans certaines lectures. Je le dois à l’histoire et à la vie que je représente dans le film, même si elle est fictive.

Contrairement à certaines célébrités, on ne vous voit jamais donner votre avis sur les sujets d’actualité. C’est parce que personne ne vous le demande ?

Absolument. On m’a conseillé de m’engager plus, de partager davantage mes opinions mais ce n’est vraiment pas mon truc. Je n’ai ni Instagram, ni Twitter et ma vie est très banale. A part des photos de moi allant chez Starbucks, je ne vois pas ce que je pourrais y raconter… Les réseaux sociaux, je m’en fous. Fuck !